VW-Porsche 914 (1969-1976)

1969 VW-Porsche 914/4

 

Publié par Philippe Baron le 25 juillet 2015.

 

Au milieu des années 1960, Volkswagen, pour remplacer son coupé Karmann Ghia, se rapproche de Porsche, qui ne peut assumer seul les coûts d’un nouveau modèle après les dépenses importantes consacrées au développement et au lancement de la 911. Ainsi, Ferry Porsche et Heinrich Nordhoff (le directeur général de Volkswagen) se mettent d’accord au printemps 1966 sur la création d’une sportive commune destinée à être commercialisée en tant que Volkswagen dans sa version à quatre cylindres et sous le nom de Porsche dans sa variante à moteur boxer six cylindres.

 

1969 VW-Porsche 914/6

 

La relation Porsche et Volkswagen s’était établie dans les années 1930 lors de la création de la Coccinelle. Conçue par Ferdinand Porsche, la ‘voiture du peuple’ servit de base à la première Porsche. C’est donc tout naturellement que les deux constructeurs s’associaient à nouveau au milieu des années 1960 pour créer ce nouveau modèle nommé 914. Le processus de développement de la 914 avançait d’un bon pas quand il fut troublé par le décès d’Heinrich Nordhoff en 1968. Kurt Lotz, nommé à la tête de Volkswagen, résilia le contrat qui avait été conclu verbalement avec Porsche et insista pour que les droits exclusifs de vente de la voiture reviennent à Volkswagen. Après une longue et âpre bataille qui menaça de faire capoter le projet, les deux entreprises acceptèrent d’un commun accord que la nouvelle voiture s’appelle « VW-Porsche » et que le modèle soit commercialisé par un réseau de vente commun.

 

1969 VW-Porsche 914/6
1969 VW-Porsche 914/6

 

La VW-Porsche 914 est présentée le 11 septembre 1969 au Salon de Francfort en tant que première voiture de sport à moteur central construite en série en Allemagne. La nouvelle venue, communément appelée « Volksporsche » (la « Porsche du peuple ») représente l’archétype de la voiture de sport de l’époque, légère, spartiate dans ses équipements, avec un toit amovible et ne disposant que de deux places. Le moteur placé en position centrale arrière autorise un coffre à l’avant comme à l’arrière.

 

1969 VW-Porsche 914/4

 

La 4-cylindres (914-4) est dotée d’un moteur Volkswagen tandis que la 6-cylindre (914-6) utilise un moteur Porsche. Les 914-4 sont entièrement fabriqués chez Karmann, le carrossier indépendant allemand, et pour les 914-6, Porsche se fait livrer les caisses à Zuffenhausen où le moteur six cylindres à plat de la 911 T 2.0 et les trains roulants spécifiques sont montés sur la même ligne que les 911.

 

1969 VW-Porsche 914/6

 

Souffrant d’un problème d’image lié à l’association des noms des deux marques, la VW-Porsche 914 fut boudée par le gros de la clientèle Porsche malgré ses performances hors du commun. La quatre cylindres, en revanche, rencontra un franc succès. 115.631 exemplaires en furent produits jusqu’à la fin de sa carrière, au printemps 1976, faisant du modèle la voiture de sport la mieux vendue de son époque. La plupart des 914 prirent le chemin des États-Unis, où elles furent proposées en tant que Porsche à part entière sans le préfixe VW, synonyme de « voiture bon marché ». 

 

1970 VW-Porsche 914/6 - Photos : Bonhams

 

Construite à seulement 3.338 unités, la 914/6, est maintenant devenue l’une des voitures de collection Porsche les plus recherchées. Le Porsche Museum en expose une déclinaison extrêmement rare : la 914/8 qui fut la propriété de Ferry Porsche, un cadeau reçu pour son soixantième anniversaire en 1969. Seulement deux exemplaires de cette voiture (dotée d’un huit cylindres de course de 300 ch) ont vu le jour.