Volvo C30 (2006-2012)

2010 Volvo C30

 

Publié par Philippe Baron le 1 mars 2014.

 

En octobre 2006, avec la C30, Volvo s’introduit sur un nouveau segment du marché avec une carrosserie compact bicorps de qualité, destinée à concurrencer l’Audi A3 et la BMW Série 1, mais à un tarif plus amical. Au design élégant et original, Il s’agit d’un modèle premium à tendance plutôt sportive, qui n’a pas la prétention d’être une familiale fonctionnelle.


 

La C30, disponible seulement en version trois portes, ne dispose que de deux petites places à l’arrière, mais le client qui cherche un modèle plus pratique et plus familial peut toujours se rabattre sur la Volvo V50. La C30 a fait l’objet de longues études de la part du marketing. Elles ont conclu à la définition d’une voiture qui serait plus un accessoire de mode qu’un objet utilitaire, en adéquation avec des styles de vie plus contemporains.


 

La Volvo C30 fut d'abord présentée comme concept-car au Salon de Détroit en 2006 puis comme modèle définitif au Mondial de l'automobile de Paris en septembre 2006. Les grandes lignes de la C30 avaient déjà été visibles sur la SCC (Safety Concept Car) de 2001, un exercice de style destiné à optimiser l’ergonomie et la visibilité. Elle était l’œuvre du designer canadien Simon Lamarre. La SCC, avec son hayon vitré, se référait aux modèles Volvo 480 et 1800 ES du passé.


2001 Volvo Concept SCC

 

Produite à Gand en Belgique et construite sur une base de Ford Focus, la Volvo C30 est motorisée par des moteurs de 4 et 5 cylindres essence et diesel en huit motorisations : un 1.6 essence de 100 ch (185 km/h), un 1.8 Flexifuel 125 ch (200 km/h), 2.0 de 145 ch (210 km/h), 2.4 de 230 ch (220 km/h) et le puissant T5 2.5, qui offre 230 ch (240 km/h). En diesel, le 1.6D de 110 ch (190 km/h), le 2.0D de 136 ch (205 km/h) et le D5 2.4 de 180 ch (220 km/h).


 

Côté équipement, la suédoise reçoit, dès l’entrée de gamme, un correcteur de trajectoire, des freins à disques ventilés, une climatisation automatique, ESP, airbags frontaux, latéraux avant et rideaux, jantes alu, verrouillage centralisée, vitres et rétros dégivrants électriques, sièges avant réglables en hauteur et lombaires, volant cuir réglable, pommeau et frein à main cuir. La version Feeling offre en plus les projecteurs antibrouillard, régulateur de vitesse, ordinateur de bord, commande audio au volant. La finition R-Design propose le kit carrosserie, sellerie bi-ton cuir partiel, volant et pédalier sport. La finition Momentum ajoute le capteur de pluie, rétro intérieur électrochrome, rétros extérieurs rabattables électriques. Enfin, les Summum ont en plus la peinture métallisée, les phares bi-xénon, sièges avant chauffant, avec mémoire réglage pour conducteur, sellerie cuir et radar de recul.


 

En septembre 2009, la Volvo C 30 est restylée avec la face inaugurée par le XC60. Sur le plan mécanique, les seules modifications concernent la disparition du 2.4 et le remplacement du 1.8 Flexifuel par un 2.0 de 145 ch. Le grand ménage dans la gamme des motorisations est opéré l’année suivante. Du côté des essences, on note la disparition du 1.6 de 100 ch, tandis que le 2.0 F de 145 ch, conçu pour accepter l’E85, propose désormais en plus, une variante de même puissance n’acceptant que le sans-plomb. Les blocs diesel ont, pour leur part, été totalement renouvelés. Le 1.6D, issu du partenariat PSA-Ford (ce dernier étant l’ex-propriétaire de Volvo, maintenant entre les mains du chinois Geely), évolue de 110 à 115 ch et gagne 30 Nm, pour un total de 270, et se voit rebaptisé D2. Une augmentation de puissance que connaît également la variante DRIVe. Le 2.0 D et le D5 passent carrément à la trappe. C’est un 2.0 Volvo inédit qui prend leur place avec, au choix, 150 ou 177 ch.


 

Présentée sous forme de concept au Salon de Detroit 2010, la production de la C30 Electrique a véritablement commencé en juin 2011. Volvo en a produit une petite série (250 exemplaires) non commercialisée et prêtée essentiellement à des entreprises pour tester sur le terrain les capacités du véhicule. La Volvo C30 Electric a été développée par les ingénieurs de la marque en à peine un an et demi. Elle dispose d'un moteur de 110 ch pour un couple de 220 Nm. Les 280 kg de batteries lithium-ion prennent place au centre de la voiture, à la place du réservoir. Volvo annonçait une autonomie de 150 km. Il s'agit également de la première voiture électrique dont on a présenté un crash-test, réalisé à une vitesse de 64 km/h.


 

 

La Volvo C30 quitte la scène en décembre 2012 avec une production totale de 208 652 véhicules. La compacte suédoise faisait partie de l’ancienne génération de Volvo. Elle laisse logiquement la place à la nouvelle V40. Cette dernière repose sur une plateforme évoluée de la première et n’affiche que 10 cm de plus en longueur, mais surtout deux portes supplémentaires. Malheureusement pour l’Europe, la version vitaminée Polestar n’était dédiée qu’au marché américain. Equipée de son T5, la Suédoise poussait jusqu’à 253 ch (au lieu de 230 ch).