Volkswagen Jetta (1979-1992)

 

Publié par Philippe Baron le 8 mars 2016.

 

Vers la fin des années 1970, Volkswagen continue de sortir des nouveautés à cadence accélérée. Après la Golf décapotable au printemps 1979, arrive à l’automne à Francfort la Jetta. Cette dernière créée à partir de la Golf, comme la Derby à partir de la Polo, signe pour la marque un grand succès commercial puisqu’en 1985 la Jetta devient le véhicule européen le plus vendu aux États-Unis.

 

 

La Jetta reprend la partie centrale de la carrosserie de la Golf. La partie avant a été redessinée dans un style plus puissant et un coffre proéminent a été ajouté à l’arrière. Grâce à d’habiles retouches appliquées un peu partout, la Jetta, mesurant 4.19 m en longueur, ne donne pas l’impression d’être le rattrapage d’une carrosserie existante. Elle est importée en France en version 4 portes bien qu’elle soit disponible en Allemagne en 2 portes.

 

 

L’offre débute avec la ‘1300’ disposant de disques à l’avant et de tambours à l’arrière et l’alimentation par carburateur inversé. Son moteur 4-cylindres de 1 272 cm3 revendique une puissance de 60 ch à 6 000 tr/mn, un couple de 9.6 mkg à 3 500 tr/mn et une vitesse maximale de 148 km/h. La Jetta 1500 d’une cylindrée de 1 457 cm3 offre une puissance de 70 ch, un couple de 11.2 mkg à 2 500 tr/mn et une vitesse maximale de 156 km/h. Contrairement aux 1300 et 1500, la ‘1600’ dispose d’une boîte 5 vitesses et de l’injection Bosch K-Jetronic. Son moteur de 1 588 cm3 donne une puissance de 110 ch à 6 100 tr/mn, un couple de 14 mkg à 5 000 tr/mn et une vitesse maximale de 178 km/h.

 

 

Pendant la période de production de cette première génération se terminant en février 1984, la gamme modifie les appellations pour LX, TX et TXI. Elle abandonne la 1500 pour la 1600 TX, carburateur à registre, 85 ch et 165 km/h. Apparaissent les Jetta LX, 1.6 diesel de 54 ch, Jetta TX, 1.6 turbo diesel de 70 ch, et la Jetta TXI, 1.8 à injection de 112 ch. Cette génération Typ 16 aura été produite à 571 030 exemplaires.

 

1984 Volkswagen Jetta (Typ 1G)

 

Présentée au Salon de Genève 1984, la Jetta (Typ 1G) a subi, comme la Golf, une refonte complète qui en fait une voiture originale à part entière aux remarquables qualités routières. Un avant adouci et un arrière relevé caractérise sa silhouette élégante. Elle se signale avec un coffre généreux de 660 litres, le plus grand de sa catégorie. Elle continue de recevoir les mêmes moteurs que la Golf plus courte de 33 cm et même, en version GT, le 112 ch à injection dès l’automne 1984, puis la synchro en 1986 et la GTX 16 soupapes en 1987.

 

1987 Volkswagen Jetta GTI 16V
1987 Volkswagen Jetta GLI 16V
1988 Volkswagen Jetta 2-door "Slalom"

 

En termes de marché, la Jetta poursuit en France une carrière discrète dans l’ombre de la Golf. En effet, il se vend globalement dix fois plus de Golf que de Jetta. En 1992, à la troisième génération, le nom Jetta est changé pour celui de Vento en Europe. Aux États-Unis et au Canada, le nom Jetta est conservé en raison du grand succès de la génération précédente qui mondialement a été produite à 1 708 390 exemplaires.

 

1989 Volkswagen Jetta GT
1990 Volkswagen Jetta GLI