Triumph Renown (1949-1954)

Publié par Philippe Baron le 19 juin 2012.

 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’usine Triumph de Coventry en Angleterre est complètement détruite par les bombardements allemands. À la fin des hostilités,  Triumph n'est plus qu'un nom et se voit racheter en 1945 par sir John Black, le directeur de la marque automobile Standard Motor Company. L’usine, implantée aussi à Coventry, produisait également depuis le début des années 1930 les fameux moteurs 4-cylindres destinés aux Jaguar.

 

1948 Triumph 1800 Roadster - Photos : Classix-se

Très conservatrice, la Triumph 1800 est présentée en 1946, une berline très classique, dessinée dans un schéma d’avant-guerre par les stylistes de Standard, Walter Belgrove et Franck Callaby. La partie basse de la voiture est inspirée par les carrosseries Mulliner sur base Bentley avec de grandes ailes rondes mais la partie haute adopte le style razor-edge, tout en angles avec caisse haute, large surface vitrée et malle arrière. Le moteur est celui de la Standard Flying Fourteen d’avant-guerre, un 1 776 cm3 de 65 bhp. Elle ne se vendit qu'à 2 000 exemplaires en trois ans. 

 

 

En 1949, la Saloon 1800 évolue en empruntant la motorisation de la nouvelle Standard Vangard, un 4-cylindres en ligne en position longitudinale de 2 088 cm3 développant 68 bhp à 4 200 tr/mn, équipé d’une boite 3 vitesses. 4 000 exemplaires seront produits.

 

A partir d’octobre 1949, elle adopte un tout nouveau châssis dérivé de la Standard Vangard et par la même occasion est renommée en: Renown (ce qui veut dire renommée en anglais, mais aussi célèbre). En 1950, le magazine britannique The Motor teste la voiture, annonce la vitesse maximale à 120.7 km/h et un 0 à 100 en 24.3 secondes, avec une consommation de 11.8/100 km enregistrée. Malgré ses lignes obsolètes, la Renown trouve son public et s’écoulera à environ 6 500 unités jusqu’à la fin de sa production en 1954.

 

 

Pour suivre l’actualité des anciennes Triumph en France, je vous engage à visiter DiagnoSpit, l’excellent, dynamique et très complet site de l’Amicale Spitfire qui regorge d’informations et de conseils sur les modèles Triumph dont évidemment la Spitfire, et qui, de plus, grâce à son forum interactif permet aux amateurs de la marque d’échanger et de faire partager leur expérience.