Triumph Italia 2000 (1959-1962)

1961 Triumph Italia 2000 - Crédit Photos : Marc Vorgers

 

Publié par Philippe Baron le 9 mars 2013.

 

Au Salon de Turin 1958, Salvatore Ruffino, importateur des automobiles britanniques Standard et Triumph en Italie, présente la Triumph Italia, une métamorphose de la petite sportive Triumph TR3 en une élégante GT italienne. Pour cette interprétation exotique, Signore Ruffino avait choisi le délicat design de Giovanni Michelotti et la Carrozzeria Alfredo Vignale pour la fabrication des carrosseries.



 

Après un accord moral avec Standard Triumph, pour la fourniture des châssis et composants mécaniques, la commercialisation de la Triumph Italia débuta en juillet 1959 à travers le réseau Triumph, ou celui de la Ruffino S.p.A directement. Mais lorsque Standard-Triumph se fit absorber par le groupe Leyland Motors, les nouveaux patrons se montrèrent très réticents pour continuer à produire des châssis pour l’Italienne. En effet, la sortie de la Triumph TR4 était imminente et l’Italia semblait alors susceptible de rentrer en concurrence directe avec elle, d’autant plus qu’elle était aussi d'inspiration italienne, dessinée également par Michelotti.

 

 

A la suite du désengagement de Triumph, la voiture fut rapidement rebaptisée Italia 2000 Coupé, (2000 pour sa cylindrée de 1 991 cm3) et non plus Triumph Italia, bien que les documents publicitaires faisaient toujours référence à l'origine britannique des composants mécaniques. Un essai de L'automobile Magazine de l’époque décrivait la Triumph Italia comme une voiture sportive par ses accélérations et ses performances, une direction précise et un freinage puissant qui lui assuraient une grande sécurité. Il attribuait à la voiture une vitesse de pointe supérieure à 180 km/h, et un chrono de 35,6 secondes pour le kilomètre départ arrêté.

 

 

Les chiffres de production donnent un chiffre incertain de 329 véhicules dont 50 exportés aux Etats-Unis. Toute production cessa en 1962. Ruffino évita de justesse la faillite en mettant en vente certaines de ses possessions immobilières. Il est dit que dans sa colère, il détruisit les dessins et documents originaux du coupé. De nos jours, la très rare Triumph Italia (il n’y aurait que 17 survivantes) est estimée entre 58 et 71 000 euros.



 

Pour suivre l’actualité des anciennes Triumph en France, je vous engage à visiter DiagnoSpit, l’excellent, dynamique et très complet site de l’Amicale Spitfire qui regorge d’informations et de conseils sur les modèles Triumph dont évidemment la Spitfire, et qui, de plus, grâce à son forum interactif permet aux amateurs de la marque d’échanger et de faire partager leur expérience.

 

1961 Triumph Italia 2000 Coupe - Photos : Bonhams