Stutz Blackhawk (1971-1987)

Photos : Barrett-Jackson

 

Publié par Philippe Baron le 9 mai 2013.

 

En août 1968, un financier New Yorkais, James O'Donnell, ressuscite la marque Stutz, qui ne fabriquait plus de voitures depuis 1935, en confiant le design d'une voiture néo rétro à Virgil Exner, styliste réputé pour ses œuvres chez Chrysler. Un prototype réalisé par Ghia pour un coût évalué à 300 000 dollars est présenté en janvier 1970 à l'Hôtel Waldorf Astoria de New York.

 

 

La Stutz Blackhawk était la voiture la plus chère du monde en son temps !  Son prix en 1972 de 23 000 dollars équivaut à environ 120 000 dollars en 2013. Dès l’année 1973, le prix fut presque doublé à 43 000 dollars alors que la très luxueuse Cadillac Eldorado 1973 ne coûtait environ que 8 000 dollars. En quinze ans de production, la Stutz Blackhawk a été construite à 617 exemplaires seulement, tous modèles confondus.

 

1973 Stutz Blackhawk - Photos : Left Coast Classics

 

Le prix très élevé de la Stutz Blackhawk était justifié son caractère exclusif et ultra luxueux pour son époque: sellerie cuir, climatisation, sièges et vitres électriques, placage de bois précieux, finitions à l’or fin, métaux intérieurs en plaqué or ...



 

La Stutz Blackhawk était assemblée à la main à Turin en Italie sur un châssis de Pontiac Grand Prix. Le moteur V8 General Motors de 7,5 litres de cylindrée était préparé à 425 chevaux avec un couple de 570 Nm (accouplé à une transmission automatique GM TH400). Cette lourde automobile (2,3 tonnes) atteignait 210 km/h et le 0 à 60 mph (97 km/h) était expédié en 8,4 secondes. La consommation, pour celui qui s’en souciait,  était à l’avenant : plus de 30 litres aux 100 kilomètres. Les dernières Blackhawk utilisèrent des moteurs Pontiac de cylindrée plus réduite (403 puis 350 cci, soit 5,7 litres).

 

 

Le prix astronomique de la Stutz Blackhawk la réservait à une clientèle plus que fortunée. Parmi les propriétaires célèbres, on citera Elvis Presley, qui en possédait… quatre, Elton John, Paul McCartney, Al Pacino, Frank Sinatra, Sammy Davis Junior, Dean Martin, Jerry Lewis, Billy Joel, Mohammed Ali, Isaac Hayes, Wayne Newton, Johnny Cash, Barry White, Willie Nelson, Tom Jones, Curd Jürgens, le Shah d'Iran qui en possédait… douze, le Roi Fahd d'Arabie Saoudite et le Roi Hussein du Maroc.

 

1973 Stutz Blackhawk - Photos : Bonhams