Simca-Chrysler-Talbot Horizon (1977-1987)

 

Publié par Philippe Baron le 21 février 2015.

 

Patronyme très compliqué pour l’Horizon, qui, à sa présentation en octobre 1977, porte le nom de Simca Chrysler. En 1970, le constructeur français Simca était devenu la propriété du géant américain Chrysler. Puis en août 1978, Peugeot rachète les filiales européennes de Chrysler et dès juillet 1979, l’Horizon est vendue sous la marque Talbot-Simca. En 1981, le nom Simca est abandonné au profit de Talbot tout court. Ironie du sort, Talbot était le nom de la célèbre marque d’avant-guerre qui avait été absorbée puis mise en veille par Simca en décembre 1958.

 

 

Présentée en octobre 1977 au Maroc et commercialisée à partir du mois de janvier 1978, l’Horizon est destinée à remplacer peu à peu la Simca Chrysler 1100. Avec ses 3.96 m en longueur, l’Horizon ne mesure que 2 centimètres de plus que la 1100. De cette dernière, elle hérite son sens pratique en conservant une carrosserie à hayon et une banquette arrière repliable pour une surface de chargement supplémentaire fort appréciable. Tenue de route, freinage, performances, confort et équipements permettent à l’Horizon d’obtenir le très envié titre de Voiture de l’Année 1979.

 

 

Trois finitions sont disponibles à son lancement : L'Horizon LS, équipée du moteur Poissy de 1 118 cm³, 55 ch DIN, 6 CV, le seul moteur de la gamme fonctionnant encore à l’essence ordinaire. Cette version bénéficie de l’équipement de base, avec ceintures de sécurité à enrouleur à l’avant, tablette arrière rabattable et dégivrage de la lunette arrière. L'Horizon GL est équipée du moteur Poissy de 1 118 cm³, 59 ch DIN, 6 CV, fonctionnant au super. L’équipement se voit amélioré avec une montre à aiguilles, un pré équipement radio, un garnissage intégral des portières, un compteur journalier, un allume cigare, une console centrale…L'Horizon GLS est équipée du moteur Poissy de 1 294 cm³ 68 ch DIN, 7 CV. Ce modèle haut de gamme se distingue par sa calandre chromée, appuie-tête à l’avant, pare-brise feuilleté, baguettes d’entourage des portières, bandeau noir autour de la carrosserie, contre-portes en tissu, voltmètre, manomètre de pression d’huile, phares à iode H4, cache-moyeux de roues en noir, montre digitale, éclairage de coffre, plafonnier avec lecteur de cartes… 

 

 

Pour le millésime 1979, tous les modèles disposent désormais de ceintures de sécurité à l’arrière, devenues obligatoires. L'Horizon LS reçoit le 1 118 cm³ de la GL, fonctionnant au super. L'Horizon GL reçoit le 1 294 cm³ de la GLS, ou alors un 1 294 cm³ à bas taux de compression, fonctionnant à l’ordinaire. L'Horizon GLS reçoit le 1 442 cm³, 69 ch DIN, 7 CV. Elle se voit également dotée d’un essuie-glace arrière. Et en option, le Kit Performances : carburateur double corps, poussant le moteur à 83 ch. L’Horizon SX vient compléter la gamme. Elle est équipée du moteur de la GLS mais d’une puissance de 83 ch DIN, 7 CV. L’équipement est celui de la GLS, avec en plus une boîte automatique à trois rapports, un régulateur de vitesse, un ordinateur de bord, des sièges en velours et les enjoliveurs de roues.

 

 

Pour le millésime 1980, l’ensemble de la gamme arbore les trois marques : Chrysler sur la calandre, monogramme Talbot sur le capot, et monogramme Simca sur le hayon de coffre. Cela est de courte durée car pour le millésime 1981, l’ensemble de la gamme voit les monogrammes Simca et Chrysler disparaitre, le monogramme Talbot est modifié, le lettrage est plus épais. L'Horizon GL est disponible en version économique 1 442 cm³ de 65 ch (la GL économique). Le principal argument de vente est sa faible consommation : 5,5L/100 km. Cette série a la particularité d'avoir un éconoscope qui indique, en fonction de la vitesse et du régime moteur, si la consommation de carburant est trop élevée. En janvier 1981, disparition de la GL 1.3. L'Horizon S remplace la GLS option performances.

 

 

Pour le millésime 1982, l'Horizon S disparaît du catalogue. La GLS est dotée de vitres électriques à l'avant, du compte-tours linéaire à diodes de la S et de la fermeture centralisée en option. Elle reçoit en outre le carburateur double corps du Kit Performances de série, poussant le moteur à 83 ch. L'Horizon SX reçoit des vitres électriques et la fermeture centralisée des 4 portes de série. L'Horizon Ultra est proposée. Ce modèle est basé sur la LS et a pour vocation de stimuler les ventes du bas de gamme. Elle reçoit de série la radio, des jantes alliage, pneus larges, des sièges en tissu écossais avec appuie-têtes, des pare-chocs noirs, et une peinture métallisée avec des bandes noires dégradées, proches de celles de la SPL. L'Horizon EX reçoit le 1 442 cm³ de 65 ch de la GL avec l'éconoscope, et l'équipement de la GLS. Puis en mars 1982, apparition de l'EX5. La finition et la motorisation sont les mêmes que celles de l'EX, mais avec une boîte 5 vitesses (BE1/5, d'origine PSA), des vitres teintées et une peinture métallisée.

 

 

Pour le millésime 1983, l’'ensemble de la gamme reçoit des pare-chocs noirs, voit son habitabilité améliorée de 6 cm à l'arrière et une augmentation du volume du coffre de 10 % grâce au rehaussement de la tablette arrière ce qui entraîne le noircissement du bas de la lunette arrière pour masquer le contenu du coffre qui devenait visible de l'extérieur du véhicule. La SX est supprimée du catalogue. L'Horizon GLS reçoit une boîte 5, des nouvelles jantes tôle en alvéoles avec enjoliveurs, la direction assistée est en option. L'Horizon EX reçoit une boîte 5, l'EX boîte 4 n'est plus proposée. L'EX-5 et l'EX ne font plus qu'une sous le nom EX. L'Horizon Ultra perd ses jantes alu au profit de jantes tôle avec enjoliveurs, ainsi que sa déco latérale pour une peinture bi-ton : gris Futura / gris Onagre. Elle reçoit des sièges velours avec appuie-tête. L'Horizon LD et EXD sont les versions diesel avec le moteur XUD de 1 905 cm³ développant 65 ch d'origine PSA. L'Horizon est la première à être équipée de ce moteur. Deux finitions sont disponibles. La LD basée sur la LS, avec boîte 5 et direction assistée en option. L'EXD basée sur l'EX, vitres électriques et boîte 5 vitesses de série, direction assistée et fermeture centralisée en option. Toujours en 1983, l'Horizon Premium est présentée. Elle est équipée du 1 592 cm³ 90 ch déjà monté sur Talbot 1510 et Talbot Solara. Elle dispose de jantes en alliage, de la direction assistée, de la fermeture centralisée, du compte tours à diodes, d'une montre digitale, d'une boîte 5 vitesses, de sièges en Tweed, d'une moquette épaisse. Sur les ailes avant, des monogrammes "Premium" sont apposés, et un logo représentant une couronne est placé sur le hayon.

 

 

Victime d’un contexte défavorable à son développement lié à la reprise de Simca-Chrysler par PSA, les ventes de l’Horizon n’ont cessé de s’éroder, passant de 222 296 unités en 1979 à seulement 4 637 unités en 1985, année de sa révérence. Au total, l’Horizon a été produite à 850 999 unités dans l’usine de Poissy, auxquelles il convient d’ajouter 167 828 espagnoles, 51 780 britanniques, 17 931 finlandaises et 1.5 million d’américaines sous les labels Plymouth et Dodge. La remplaçante de l’Horizon devait s'appeler Talbot Arizona et être lancée en 1985. Elle le sera mais sous le nom de Peugeot 309. PSA avait en effet décidé entre temps de condamner définitivement sa troisième marque.

 

1982 Dodge Omni

 

Les versions américaines de l'Horizon, les Plymouth Horizon et Dodge Omni, ont continué à être produites aux États-Unis jusqu’en 1990. Les Horizon des deux marques appartenant au groupe Chrysler étaient animées dans les premières années jusqu’en 1982 d’un moteur de Volkswagen, parce que cette solution satisfaisait aux strictes normes antipollution en vigueur aux USA. Elles seront ensuite équipées soit d’un moteur PSA de 1 592 cm3, soit d’un 2.2 litres américain.

 

Plymouth Horizon