Saab 93 (1955-1960)

1958 Saab 93

 

Publié par Philippe Baron le 23 juillet 2015.

 

Présentée le 1er décembre 1955, la Saab 93 prend la succession de la 92, qui commercialisée en 1950, fut la première Saab de l’histoire créée par la société aéronautique Svenska Aeroplan Aktiebolaget dans le but de réorienter après-guerre ses activités dans l’automobile. La Saab 93, première Saab exportée hors de Suède, se constitue un brillant palmarès en compétition en remportant grâce à Erik Carlsson le Rallye des 1000 Lacs en 1957. Exploit que le pilote réitère en 1959 avec les Rallyes de Suède et d’Allemagne.

 

1957 Saab 93 - Photos : Bonhams

 

Reprenant les formes atypiques et rondouillardes de la 92 dessinée par Sixten Sason, la Saab 93 se reconnaît esthétiquement à sa calandre verticale entourée par deux ouïes rectangulaires, à sa lunette arrière agrandie et à ses pare-chocs d’une seule pièce. Avec ses 4.01 m, elle est plus longue de 6 cm que le modèle précédent. Elle est cependant avec ses 1.57 m moins large de 5 cm sans que cela ne nuise à l’habitabilité.

 

1957 Saab 93 - Photos : Martin van Duijn

 

Evolution mécanique, La Saab 93 délaisse la suspension à barres de torsion de la 92 pour adopter des ressorts hélicoïdaux et une barre antiroulis à l’avant qui vont lui assurer une tenue de route épatante. Elle reçoit le tout nouveau moteur trois cylindres en ligne deux-temps de 748 cm³ fonctionnant avec mélange à 4 % d’huile monté longitudinalement, fournissant jusqu'à 32 ch DIN à 4 200 tr/mn et lui permettant de tutoyer les 120 km/h. Ce moteur, développé avec la collaboration de l'ingénieur allemand DKW Hans Müller, bénéficie d'un carburateur simple corps inversé Solex 40 AIC. 

 

1957 Saab 93

 

En 1957, les ceintures de sécurité ventrales deux points sont introduites en option ainsi qu’un embrayage automatique Saxomat, de fabrication Fitchel & Sachs, et un toit rétractable. Le 2 septembre 1958 marque le lancement de la 93B. Le pare-brise en deux parties est remplacé par un pare-brise unique. Elle reçoit en outre une nouvelle calandre et des feux clignotants fixés au-dessus des pare-chocs avant et arrière en remplacement des flèches de direction pour se plier à la législation suédoise. Autre évolution : le mélange huile-essence devient automatique.

 

1958 Saab 93B - Photo : Peter Oort
1958 Saab 93B - Photo : TdeGrootPhotography

 

En 1960 apparaît la 93F, F pour « Front » (avant) à cause des portes qui, équipées cette fois de charnières à l'avant, s'ouvrent normalement. Elle se caractérise par un système de refroidissement plus élaboré, et par la présence de bavettes à l'arrière. Version limitée à 600 exemplaires, il s'agit de la dernière année de production pour ce véhicule qui sera remplacé par la Saab 96, nouvelle évolution de cette génération dont la carrière continuera jusqu’à l’orée des années 80. En tout 52 731 Saab 93 auront été produites.

 

1960 Saab 93F