Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP (1907-1926)

1923 Rolls-Royce 40/50 HP Silver Ghost 'AX 201' Roi-de-Belges Barker - Photo : RM Auctions

 

Publié par Philippe Baron le 10 mai 2017.

 

Après avoir fondé Rolls-Royce en 1904 avec Charles Rolls, Henri Royce crée, pour le « London Motor Show 1906 », la « Silver Ghost » qui allait établir la réputation d’élite de la marque. Baptisée à l'origine 40/50 HP, la voiture est surnommée Silver Ghost : Fantôme d’argent. Fantôme pour le silence, elle semble glisser dans l'air comme un fantôme - Argent car la carrosserie est en aluminium et les accessoires sont en argent. L'appellation est reconnue officiellement par Rolls-Royce en 1925 au moment du lancement de la Phantom.



1907 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP Limousine by Rippon Brothers - Photos : Khiem Pham, RM Auctions

 

Après avoir essayé des 10, 20 et 30 HP à 2, 4 et 6 cylindres, la jeune maison Rolls-Royce présente en novembre 1906, au Salon londonien d’Olympia Hall, sa nouvelle 40/50 HP à 6 cylindres. Deux exemplaires prennent place sur le stand, un châssis poli placé sur un miroir et une limousine Pullman carrossée par Barker.



1907 Rolls-Royce Silver Ghost Touring

 

Une troisième voiture est utilisée pour les démonstrations sur la route. Portant le châssis n°605, cette Silver Ghost, carrossée par Barker en torpédo léger type «  roi-des-belges » est confiée dès le printemps 1907 aux essais ‘presse’ avant d’être engagée dans des épreuves d’endurance de 24 000 km à travers les îles britanniques, entre le 21 juin et le 8 août 1907. A l’issu de ces tests, la voiture est démontée en présence des commissaires du Royal Automobile Club et devant les yeux attentifs des journalistes. Le démontage ne révélera aucune usure notable du moteur ni de la transmission. Les résultats obtenus par Rolls-Royce lui valurent les faveurs du public. Elle se révélait silencieuse, robuste aussi bien qu’élégante, et elle ravit à Mercedes son titre de « meilleure voiture du monde ».



1910 Rolls-Royce Silver Ghost "Balloon Car" Roadster - Photos : RM Auctions

 

Le moteur six cylindres de 7 litres de la Silver Ghost est un moteur à soupapes latérales de côtés carrées. Il développe 48 ch à 1 250 tr/min, un régime lent qui favorise fiabilité, souplesse et silence. Le vilebrequin tourne sur sept paliers, le palier central étant surdimensionné pour supprimer les vibrations. Dotée d’un carburateur Rolls-Royce, cette mécanique bénéficie du double allumage. La cylindrée sera portée à 7,4 litres en 1910 par allongement de la course. Si la puissance atteint 60 ch en 1914, le développement constant du moteur lui permettra de culminer à 80 ch à 2 250 tr/min sur certaines versions.

 

1911 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP Tourer by Lawton

 

La boîte de vitesses possède quatre rapports. D’abord équipée d’une suspension à ressorts à lames, la Silver Ghost reçoit en 1912 des ressorts cantilevers à l’arrière. Plusieurs empattements de châssis sont disponibles : 3,36 m et 3,65 m jusqu’en 1913, puis 3,66 m et 3,82 m. En option, des phares électriques remplacent les lampes à acétylène en 1914. À partir de 1919, le démarreur électrique et l’éclairage électrique feront partie de l’équipement de série.

 

1911 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP Roi des Belges Tourer - Photos : Tim Scott, RM Auctions

 

Le système de freinage s’avère assez léger dans les premières années de vie du modèle : les freins actionnent les roues arrière par l’intermédiaire d’un levier manuel (la pédale de frein agissant sur la transmission). En 1913, des tambours sont montés sur les roues arrière, puis sur les quatre roues en 1923 avec un système d’assistance (servo à friction) entraîné par la boîte de vitesses (brevet Hispano-Suiza).

 

1911 Rolls-Royce Silver Ghost Roi des Belges Tourer

 

Le roi Léopold II de Belgique fut le premier acquéreur d’une Silver Ghost. Cette voiture était en effet destinée aux rois, empereurs, aristocrates, milliardaires, stars du show-business. Lénine, nouveau dirigeant communiste révolutionnaire de la Russie en 1917, choisit de rouler comme le Tsar Nicolas II de Russie en Silver Ghost.

 

1911 Rolls-Royce Silver Ghost Open Drive Landaulette

 

En dix-huit années de production, la Silver Ghost s’est vendue à 7 800 unités. En 1925, elle est remplacée par la New Phantom ou Phantom I, dotée d’un moteur à soupapes en tête comme la petite Twenty de 1922.

 

1912 Rolls-Royce Silver Ghost Roi des Belges Tourer by Wilkinson
1912 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP Double Pullman Limousine by Barker - Photos : Bonhams
1913 Rolls-Royce Silver Ghost Tourer by Wilkinson & Son
1913 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP Open Tourer
1914 Rolls-Royce 40/50 Silver Ghost Landaulette by Barker - Photos : RM Auctions
1914 Rolls-Royce Silver Ghost Boattail Skiff by Schebera
1914 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP Landaulette by Barker
1914 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP Landaulette by Barker
1915 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 Hamshaw Limousine
1915 Rolls-Royce 40/50 HP Silver Ghost Torpedo Tourer Maythorn & Son Ltd.
1920 Rolls-Royce Silver Ghost 45/50 Coupé by Dansk Karosseri Fabrik
1920 Rolls-Royce Silver Ghost Sedanca de Ville by Binder
1921 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP Torpedo (CW29) - Photos : Bonhams
1921 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP Torpedo Phaeton by Barker
1921 Rolls-Royce Silver Ghost Open Tourer
1922 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP Tourer in the style of Hooper
1925 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 HP All-Weather Tourer by Locke & Co
1926 Rolls-Royce Silver Ghost Special Riviera Town Brougham by Brewster
1926 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 Piccadilly Roadster
1926 Rolls-Royce Silver Ghost 40/50 Berwick Sedan - Photo : Bonhams
1926 Rolls-Royce Silver Ghost Pall Mall Tourer by Merrimac - Photos : Darin Schnabel, RM Auctions