Renault 7 (Siete) (1974-1982)

 

Publié par Philippe Baron le 11 septembre 2015.

 

Avec ses multiples attraits, tels que sa taille compacte, sa grande maniabilité et sa traction avant, la Renault 5 se trouve immédiatement sous le feu des projecteurs au Salon de Genève de 1972. La « petite compagne » de tous les jours promise par la publicité séduit non seulement en France mais également en Espagne. En 1974, la filiale ibérique de Renault, FASA, produit une version mieux adaptée à son marché qui ne jure que par des véhicules trois volumes : la Renault 7 avec un coffre à la capacité impressionnante.

 

 

Présentée le 17 octobre 1974, la Renault Siete (sept en espagnol) se voit dotée d’un vrai coffre apparent et de quatre portes, six ans avant que l’original français ne bénéficie de cette même option. Le développement de la Siete a été confié au bureau d’études français, sous la direction de l’ingénieur carrosserie Maurice Holleville avec l’aide de Chausson. La largeur de la Renault 5 (1.52 m) reste inchangée mais la plate-forme allongée de 10 cm a permis l’adaptation d’une carrosserie trois volumes agrandie de 38.4 cm (la longueur hors tout est de 3.89 m au lieu de 3.50 m) essentiellement par la présence d’un coffre saillant de grande capacité (400 dm3). 

 

 

La masse à vide passant de 730 à 815 kg, la cylindrée a été portée à 1 037 cm3 (contre 956 cm3 pour la 5). L’alimentation est assurée par un carburateur simple corps Solex à starter manuel. Le couple passe de 6.6 mkg à 3 500 tr/mn à 7.4 mkg à 3 000 tr/mn tandis que la puissance passe de 44 ch à 5 500 tr/mn à 50 ch DIN au même régime. En 1981, la Renault 7 GTL reçoit le moteur 1 108 cm3 de 45 ch. La production s’achève à la fin du millésime 1982 avec 162 533 exemplaires produits en huit ans.