Rover P4 (1949-1964)

1954 Rover 90 P4 - Photos : Classix by By Schiebler Scandinavia AB

 

Publié par Philippe Baron le 19 juillet 2013.

 

Dès le salon de Londres 1949, la Rover P4 prend le relais de la Rover P3 qui fut un an plus tôt le véritable premier modèle d'après-guerre lancé par la marque britannique. Sous une carrosserie classique, se cachait un nouveau châssis à suspension avant indépendante et une nouvelle mécanique équipée d’une distribution mixte, soupapes d'admission en tête et d'échappement latérales. Deux variantes cohabitaient : la 60 dotée d’un quatre cylindres et la 75 motorisée par un six cylindres.

 

 

Dessinée par David Bache, la première P4 est aisément reconnaissable à son phare central repris aux Studebaker de l’époque, ce qui lui vaut évidemment le sobriquet de cyclope… Parfois, le phare central est remplacé par une "bullet". Le châssis est extrapolé de celui de sa devancière, tout comme sa mécanique de 2,1 litres, qui dérive de celle de la P3, à l'exception de sa culasse en aluminium et de ses deux carburateurs SU. Cette P4 75 atteint les 135 km/h.

 

 

En 1953, la gamme P4 s’enrichit de la 90 (six-cylindres de 2,6 litres et 90 ch) et de la 60 (quatre-cylindres toujours à distribution mixte de 2 litres 60 ch). Trois ans plus tard, la puissance de la 90 passe à 93 ch, tandis que la 105 R, nouveauté de l’année, reçoit un convertisseur de couple hydraulique baptisée Roverdrive qui a la particularité d'être beaucoup plus lent qu'une boite auto. La voiture est dépourvue de frein moteur et donc très lente à monter en vitesse comme il est aussi très dur d'arrêter ses 1 600 kilos une fois enfin lancée.

 

 

La gamme est remaniée en 1959. Les trois modèles six-cylindres (75, 90 et 105) sont remplacés par la Rover 100, qui bénéficie d’un nouveau six-cylindres de 2,6 litres extrapolé du trois litres de la P5. En entrée de gamme, la nouvelle 80 se contente d’un quatre-cylindres de 2,3 litres (80 ch), mais entièrement culbuté désormais. Ces voitures seront remplacées en 1962 par la 95 (102 ch, pratiquement identique à la 100) et par la 110, également motorisée par le 2,6 litres. La Rover 90 P4 s’est vendue entre 1954 et 1959 à 35 891 exemplaires. La gamme complète, produite de 1949 à 1964 à 130 312 unités, est remplacée en 1964 par la futuriste Rover P6.