Porsche 911 S (1966-1973)

1973 Porsche 911 S - Photo : Gooding & Company

 

Publié par Philippe Baron le 20 juillet 2014.

 

En octobre 1966, au salon de l’Automobile de Paris, Porsche présente pour la première fois la version S de la 911, fraîchement débarquée dans les concessions. Cette 911 S ne se distingue en rien extérieurement d’une autre 911, sinon par ses jantes Fuchs ou le monogramme reprenant la désignation S. À l’intérieur, les cinq compteurs sont cernés de noir tandis que la planche de bord reçoit sur toute sa longueur un placage en vinyle noir avec sur la droite un sigle 911 S chromé et le volant est garni de cuir noir. Mais, il faut se pencher sur la mécanique pour mieux comprendre ceux que le S veut véritable dire.

 

 

Le moteur 2.0 l de la 911 S, alimenté par un carburateur Weber IDA triple corps, a gagné 30 ch par rapport à la 911 « normale » pour afficher une puissance de 160 ch à 6 600 tr/mn (la zone rouge étant fixée à 7 200 tr/mn). Le taux de compression est ainsi porté à 9.8 : 1, l’arbre à cames étant retaillé. Les bielles sont en aluminium forgé tandis que le diamètre des soupapes est augmenté. Ce gain de puissance et de couple se retrouve principalement dans les hauts régimes, l’ensemble étant toujours accouplé à la boîte de vitesses manuelle à cinq rapports. 

 

 

Côté châssis, la tenue de route est améliorée grâce une barre antiroulis à l’avant qui gagne en diamètre. Pour l’arrière, une barre stabilisatrice est installée en complément des amortisseurs Koni spécifiques et de ce fait, les rend plus fermes. La 911 S marque aussi son époque avec ses quatre freins à disques ventilés. Niveau performance, la 911 S passe de 0 à  100 km/h en 7.6 secondes et sa vitesse de pointe se situe à 225 km/h, vitesse volontairement limitée mécaniquement. 

 

 

En 1969, tous les modèles 911 voient leur cylindrée augmentée de 2.0 l à 2.2 l. Le modèle le plus puissant, la 911 S, atteint alors 190 ch, et devient la voiture la plus rapide produite en Allemagne. La 911 S a également été produite en version Targa (mi- coupé, mi- cabriolet). Avec une production totale avoisinant les 5 000 exemplaires, toujours en version châssis court, la Targa ne dépassera pas les 925 unités, soit 20 % de la production. Aujourd’hui cette première génération de 911 S est la référence incontournable  du modèle devenu emblématique au fil des années. 

 

1970 Porsche 911 S 2.2 Coupe

1969 Porsche 911 2.0 S - Photos : Gooding & Company
1973 Porsche 911 S 2.4 Coupe - Photos : Gooding & Company
1970 Porsche 911 2.2 S Targa - Photos : Gooding & Company
1967 Porsche 911 S 1967 Porsche 911 S - Photo : Motor Classic & Competition