Porsche 904 (1963-1965)

 

Publié par Philippe Baron le 10 mars 2014.

 

Apparaissant au printemps 1964, l’étonnante 904, officiellement la Porsche Carrera GTS, allait dominer toute la saison en remportant sa catégorie à Sebring, Spa, au Nürburgring et aux 24 Heures du Mans. Avec autant de remarquables victoires signées par des voitures officielles et des écuries privées, la Carrera GTS remporta assez facilement pour Porsche le championnat mondial en catégorie deux litres.


 

Une des Porsche sport compétition les plus passionnantes de toute l’histoire, la 904 Carrera GTS, naquit des déceptions de Porsche en Formule 1 au début des années 1960. La marque allemande doit se battre pour être à nouveau aux avant-postes de la classe sport GT après deux années sans succès dans cette catégorie de moins de 2 litres. Pour obtenir l’homologation dans cette catégorie, le règlement impose aux constructeurs de construire au minimum 100 exemplaires de la voiture dans les 12 mois. Le constructeur allemand se voit donc obliger de construire une version « route » car la vente de 100 modèles de compétition est pratiquement impossible. Pour trouver les moyens financiers nécessaires à l’opération, Porsche stoppe son programme de F1. La vente des GT devrait alors financer le projet.


 

Porsche commença à travailler sur un nouveau coupé en 1962 quand Butzi Porsche, le petit fils de Ferdinand Porsche, conçut une caisse très allégée en fibre de verre qui fut installée sur une plate-forme en caisson formant ainsi une structure semi-monocoque. Le poids du châssis était très optimisé pour atteindre 54 kg. La carrosserie en fibre de verre était fabriquée par l’avionneur Heinkel. 


 

Porsche avait souhaité utiliser le nouveau moteur six cylindres, le futur 901, mais le groupe n’avait pas encore été suffisamment testé pour propulser une voiture destinée avant tout à être un modèle compétition client. Le bien connu et très au point quatre cylindres à plat de 1 996 cm3 Type 547 Carrera à 4 ACT fut donc choisi en attendant. Il fut remis au goût du jour pour délivrer une puissance maxi de l’ordre de 180 ch à 7 000 t/mn alimenté par deux carburateurs Wéber. Le couple maxi est de 200 Nm à 5 000 t/mn. A ce moteur était accouplée une boite de vitesses manuelle, nouvelle cette fois, à 5 rapports, une suspension à quatre roues indépendantes et quatre freins à disque. Le poids total de la voiture, avec un empattement de 2.30 m, était de 650 kg ce qui conduisait à une vitesse maxi de 257 km/h.


 

Les premiers prototypes sont fabriqués et testés dans le courant de l’année 1963. La voiture est finalement présentée au public et à la presse en novembre 1963. En interne il s’agit du projet 904 mais lors de sa présentation elle est finalement baptisée « Porsche 904 Carrera GTS ». La production commence quelques temps plus tard dans une toute nouvelle usine qui, elle aussi, a été bâtie pour fabriquer les nouveaux modèles 901/911. En avril 1964, le nombre suffisant d’exemplaires ayant été construits, la 904 Carrera GTS est homologuée. Elle commence alors une longue carrière sur les circuits automobiles et dans les rallyes : Targa Florio, 24 Heures du Mans, Rallye de Monte Carlo, où elle va décrocher de nombreuses victoires dans sa catégorie.


Propriété à l’origine du pilote d’usine de Frazer Nash et privé de Porsche Dickie Stoop - Photos : RM Auctions
Premier exemplaire importé en Angleterre
Seule 904 peinte en Irish Green

 

Porsche va continuer le développement de ses 904. Deux des voitures d’usine seront équipées en 1964 du moteur 8 cylindres de 2 litres utilisé en Formule 1. Plus tard dans l’année 1964, elles seront équipées de moteurs six cylindres. Ces voitures n’étant pas homologuées en GT, elles courent dans la classe « prototypes ». Au total, y compris les prototypes utilisés dans l’écurie du constructeur, 120 exemplaires ont été fabriqués. Beaucoup sont encore aux mains de collectionneurs de par le monde.