Peugeot 604 (1975-1985)

 

Publié par Philippe Baron le 24 décembre 2014.

 

Ambassadrice de l’élégance française, la Peugeot 604 est présentée au Salon de Genève en 1975. Classiques et empreintes de dignité, ses lignes sont signées conjointement par Pininfarina et le centre de style Peugeot. Haut de gamme tranquille, elle offre un confort et des qualités routières indiscutables. Pas étonnant, qu’elle ait retenu l'attention des hauts responsables politiques qui décidèrent d'en doter la Présidence de la République, le Premier Ministre, les préfectures et la haute administration.

 

 

La Peugeot 604 vient coiffer le haut de gamme de la marque au lion, dont le rôle était tenu jusque-là par la Peugeot 504 depuis 1969. Elle entre en concurrence avec les récentes Renault 30 et Citroën CX. Avec ses 4,72 m de long, elle s’impose comme la voiture française la plus longue du moment. Son habitabilité est importante, notamment à l'arrière qui ne pénalise pas les grands gabarits. Volontairement discrète, sans luxe ostentatoire et ne s’encombrant pas de gadgets, elle présente des sièges profonds et moelleux, revêtus de velours et équipés d’appuie-tête ainsi que des lève-vitres électriques. Pour les plus exigeants, les options sont nombreuses comme la sellerie cuir, la peinture métallisée, le toit ouvrant électrique ou les essuie-phares.

 

Photos : Bende Tibor

 

Pour la conduite, Peugeot a retenu des solutions connues et reconnues qui lui permettent de revendiquer des qualités routières exemplaires. Sa direction à crémaillère, précise et assistée hydrauliquement, permet de pallier à son encombrement important, notamment en ville. La suspension totalement indépendante est de type McPherson à l’avant et bras tirés à l’arrière avec un pont suspendu. Le freinage est assuré par deux disques ventilés à l’avant et deux disques ‘standard’ à l’arrière. Le client a le choix entre une transmission manuelle à 4 rapports et une boîte automatique fabriquée par General Motors à Strasbourg.

 

Photo : Lovanciennes.fr

 

Le moteur, à l'origine, devait être le fameux V8 PRV issu de la collaboration Peugeot-Renault-Volvo, mais le choc pétrolier amputa le bloc de deux cylindres. Ce V6 revendique une cylindrée de 2 664 cm3 et une puissance de 136 ch avec la présence de deux carburateurs, un simple corps pour assurer le ralenti et un double corps pour les accélérations énergiques. Néanmoins, la Peugeot 604 ne brille pas par sa sobriété car sa consommation avoisine les 13 litres aux 100 km en vitesse de croisière et près des 17 litres sur autoroute. La barre est cependant redressée en 1978 avec une version injection TI de 144 ch, un peu plus sobre et avec une boîte manuelle 5 vitesses. La TI bénéficie d’aménagements supérieurs à la version de base SL avec pare-brise et vitres teintées, condamnation centralisée des quatre portières et l’air conditionné en option.

 

1978 Peugeot 604 V6 TI - Photo : Michiel2005

 

En 1979, apparait le premier Diesel Turbo qui est un 2,3 litres 80 ch d’Indenor, le principal pourvoyeur de diesel pour Peugeot. En 1981, ce même moteur est installé sous les dénominations GRD Turbo et SRD Turbo avec une boîte 5 rapports (contre 4 jusque-là). En 1984, le GTD Turbo s'offre un moteur de 2,5 litres et 95 chevaux. La même année, est présentée l’ultime version de la 604, la GTI, avec un nouveau V6 de 2 849 cm3 et 155 ch. Sa carrière honorable, malgré une conjoncture défavorable, se termine l’année suivante avec à son palmarès 153 266 exemplaires produits de 1975 à 1985. 

 

1979 Peugeot 604 TI V6 - Photos : Wouter Bregman

 

La Peugeot 604 a fait l’objet de versions spéciales réalisées par des carrossiers, dont un landaulet par Chapron et une limousine par Heuliez. Cette dernière, rallongée de 62 centimètres, permettait d’accueillir huit personnes dans un confort supérieur à la berline. L'équipement comprenait, entre autres, le chauffage grand froid, la réfrigération, deux strapontins avec accoudoir central, des accoudoirs latéraux à l’arrière et le garnissage du pavillon en vinyle. La voiture était disponible en version V6 TI ainsi que turbo diesel. Un peu plus de 120 exemplaires sont sortis des ateliers du carrossier et ont été vendus dans le réseau Peugeot. Très chère, la limousine était réservée à une clientèle d’ambassades et de grands patrons. La plus médiatisée fut celle de l’animateur Philippe Bouvard.

 

Peugeot 604 Limousine Heuliez