Peugeot 504 (1968-1983)

1973 Peugeot 504 - Photo : Martin van Duijn

Publié par Philipe Baron le 18 août 2015.

 

Héritière d’une longue génération de berlines familiales, la Peugeot 504 permet au constructeur de Sochaux de rivaliser en termes de confort, d’équipement et d’habitabilité avec les meilleures routières européennes. Classique et moderne, la Peugeot 504 affiche une image flatteuse et bourgeoise qui séduit sans réserve la presse et le public dès sa présentation en septembre 1968.

 

1968 Peugeot 504



Initialement prévue pour le printemps 1968, la sortie de la Peugeot 504 fut reportée à l’automne suivant suite aux événements de mai et aux grèves qui paralysèrent la France. De leurs côtés, les salariés de l’usine de fabrication de Sochaux avaient entamé une grève de cinq semaines. De ce fait, la Peugeot 504 accusa des délais de livraison allant jusqu’à six mois au début de sa commercialisation. Elle sera élue « Voiture de l’Année » en 1969.


1975 Peugeot 504

 

Bien que restant fidèle à Pininfarina, Peugeot avait cependant demandé au styliste turinois de lui réserver une ligne exclusive qui ne serait pas par la suite réutilisée pour d’autres constructeurs comme cela fut le cas pour la ligne générale de la 404 qui fut partagée avec des modèles BMC, Fiat ou Lancia. De son côté, le bureau de style Peugeot dirigé par Paul Bouvot proposa un avant-projet plus classique qui ne proposait pas la curieuse brisure de la malle arrière du carrossier italien. Au final, Peugeot trancha pour le dessin présenté par Pininfarina mais avec la proue crayonnée par Paul Bouvot qui ne manquait pas de personnalité avec ses projecteurs bien particuliers dont la forme trapézoïdale fut rapidement assimilée aux « yeux de Sophia Loren ».


Photo : Pittou2

 

La Peugeot 504 reprend la base technique de la 404 qu’elle succède. Cependant pour la première fois, Peugeot renonce au pont arrière rigide à vis et adopte un pont hypoïde et une suspension arrière à bras tirés. Le moteur est le quatre-cylindres de la 404, mais sa cylindrée a été élevée à 1 796 cm3. Il est disponible avec carburateur ce qui lui donne une puissance de 82 ch, mais également avec l’injection Kügelfischer qui fait passer la puissance à 97 ch. En 1970, la Peugeot 504 héritera d’un moteur réalésé à 2 litres d’une puissance de 98 ch dans sa version carburateur et 110 ch avec l’injection. Parallèlement, la motorisation diesel est proposée avec le 2.1 litres de 75 ch.

 

 

En 1969, Peugeot présente les versions coupé et cabriolet dessinées par Pininfarina. La gamme 504 s’agrandit à nouveau au printemps 1971 avec les versions break, familiale et commerciale, construite sur un empattement allongé de 31 cm et dotées d’un essieu arrière rigide. Pour les modèles 1973, les berlines 504 carburateur et Injection s’appellent respectivement 504 GL et TI. Elles ont le levier de vitesses au plancher en série. En avril 1973, arrivée d’une version économique 504 L. Cette berline est simplifiée : essieu arrière rigide, tableau de bord type commerciale à compteur horizontal et pas de butoirs de pare-chocs. 


1977 Peugeot 504

 

En 1975, la Peugeot 504 berline s’offre un lifting avec une nouvelle calandre, des nouveaux phares avant et feux arrière rectangulaires. La Peugeot 504 TI s'équipe de vitres électriques à l’avant en série pour le millésime 1976 et la berline GLD 1977, qui est largement majoritaire parmi les taxis, reçoit un moteur de 2 304 cm³. Elle adopte une nouvelle calandre noir mat avec un nouveau Lion ainsi que les versions GL et TI. Cette dernière bénéficie d'une direction assistée. 1980 voit l’apparition des Pick-up 504 essence 1 618 cm3 et diesel 1 948 cm3. Les Pick-up 504 GR à la finition améliorée (montre, accoudoirs de porte) seront lancés en 1982, ils abandonneront tous chromes pour 1984 et s'appelleront Pick-up 504 « Confort » pour 1987.


1979 Peugeot 504

 

Malgré l’arrivée de la plus moderne 505 en 1979, la Peugeot 504 continua sa carrière en France jusqu’en juillet 1983, en Argentine jusqu’en 1998 et au Kenya jusqu’en 2001. La dernière Peugeot 504 sortit de l’usine de Kaduna au Nigéria en 2005. Ainsi 3 711 556 exemplaires, toutes versions confondues, auront été produits. La Peugeot 504 aura été longtemps le modèle Peugeot le plus vendu jusqu’à l’arrivée de la 205.