Peugeot 307 (2001-2008)

 

Publié par Philippe Baron le 9 mars 2014.

 

Lancée en avril 2001, la Peugeot 307 est élue Voiture de l’année 2002. Elle inaugure au sein de la marque sochalienne la politique dite de la marguerite en donnant naissance à de multiples silhouettes à très forte personnalité : berline 3 ou 5 portes, break SW ou CC, sans oublier la 307 WRC, qui remportera trois rallyes pendant sa carrière officielle en Championnat du monde des rallyes de 2004 à 2005.

 

Photo : Roger W 800

 

Après sa présentation au Salon de Genève 2001, la Peugeot 307 est commercialisée en avril. Elle connaît un début de carrière tonitruant en France et dans de très nombreux pays européens. Sa ligne dynamique, massive et élégante n’y est sans doute pas étrangère, tout comme ses phares en amande. De plus, son toit haut perché (1.51m) et son vaste pare-brise incliné donnent un réel sentiment d’habitabilité. Remplaçante de la 306, la Peugeot 307 distille comme sa devancière un comportement routier très rigoureux. Ses matériaux sont de bonne facture. Le style « carrosserie haute » a d’ailleurs fait des émules chez les concurrents (Honda Civic, Fiat Stilo), néanmoins la marque française n’a pas décidé d’investir dans l’immédiat le secteur des monospaces compacts. 


Photo : tobias.graf87

 

Avec la Peugeot 307 SW (Sport Wagon) qui gagne 10 cm par rapport à la berline (4.42m), Peugeot a créé son propre créneau, celui des breaks-monospaces. Dotée de sièges individuels, la 307 SW propose une bonne modularité et peut transporter jusqu’à 7 personnes. Elle dispose en outre d’une ligne élégante et d’un toit en verre, véritable puits de lumière pouvant être occulté par un rideau électrique, et qui court jusqu’aux places arrière. La SW totalise une surface vitrée de 5.34 m2, ce qui représente un tiers de la surface totale de la carrosserie. Et pour ceux que la lumière dérange, ou qui n’ont pas forcément besoin de sept places, le Lion commercialise un break traditionnel, sans la bulle en verre, mais avec un véritable toit ouvrant en option.


2005 Peugeot 307

 

Le succès de la 307 est aussi dû à ses motorisations HDi qui représentent 57 % des ventes. Si le 1.4 HDi 70 ch assure l’offre de base, c’est le moteur 2.0, en 90 ch et 110 ch, qui s’adjuge la part du lion. La gamme diesel est renforcée en décembre 2003 par le 1.6 HDi de 136 ch. En essence, la Peugeot 307 dispose de trois blocs, 1.4 75 ch, 1.6 110 ch et 2.0 138 ch.


 

La dotation de base XR comprend l’ABS, six airbags, l’ordinateur de bord, le verrouillage centralisé et les vitres électriques. La XR Présence s’enrichit de la climatisation et des rétroviseurs électriques. Les essuie-glaces, les phares automatiques, les antibrouillards et la radio CD apparaissent sur le XT (cinq portes) et la XS (trois portes). Les Packs Premium et Cuir renforcent la dotation. La finition sportive XSi se distingue par des jantes en 17 pouces et une sellerie cuir/tissu.


 

Pour relancer sa carrière, la Peugeot 307 s’offre en juillet 2005, un restylage et une mise à niveau de son équipement et de sa présentation. Le traitement a porté sur plusieurs plans : extérieur, avec la face avant, entièrement revue au niveau de la calandre, des phares et du capot moteur, les feux arrière n’étant modifiés qu’au niveau de leur aspect cristal et fausses diodes ; intérieur avec la modification visuelle , des combinés, de nouveaux habillages, mais surtout, l’arrivée du nouveau 2.0 180 ch de la 307 CC et l’augmentation de la puissance du 2.0 essence qui passe de 136 à 141 ch. La liste des options est agrémentée d’équipements technologiques tels que les phares au xénon. La berline s’offre neuf niveaux de finitions, de la version de base Confort au haut de gamme Féline, tandis que le break se limite à quatre niveaux et la SW à cinq niveaux.


 

La Peugeot 307 fête, le 14 mai 2007, le trois millionième exemplaire produit. Elle a été fabriquée au rythme de 2 050 unités par jour sur quatre sites de production (Sochaux, Mulhouse, Buenos Aires en Argentine et Wuhan en Chine, où, en décembre 2006, était fêtée la 100 000e 307 Sedan produite sur ce site). Voiture de dimension internationale, la 307 a été exportée dans 138 pays. En 2008, la 308 est lancée mais seule la berline disparaît. Le break et le coupé cabriolet restent au catalogue. Avec la présentation de la 308 SW, la 307 SW disparaît, suivie peu après par la 307 CC. Au total, la production de la Peugeot 307 est de 3 600 000 exemplaires.