Pope-Hartford (1904-1914)

1913 Pope-Hartford 50 HP Model 33 Four-Passenger Touring Phaeton - Photos : Gooding & Company

 

Publié par Philippe Baron le 10 juillet 2013.

 

En 1876, le colonel Albert Pope s'installe à Boston et devient revendeur de marchandises diverses dont des bicyclettes de sa propre fabrication dès 1880. En 1897, il participe à la création d’ABC, l « American Bicycle Company » qui regroupe 45 constructeurs de bicyclettes. En 1901, il teste quelques tricycles électriques puis un tricycle à moteur monocylindre à essence deux ans plus tard.

 

1906 Pope-Waverly Electric Runabout - Photos : RM Auctions

 

En 1903, la firme du colonel Pope est de loin, la plus solide du groupe ABC mais il s'en désolidarise pour créer la "Pope Hartford Manufacturing Company" à Hartford dans le Connecticut. Il fabrique alors des automobiles classiques à deux cylindres. Dans la foulée, Pope-Toledo est créé dans l'Ohio et fabrique des automobiles luxueuses ainsi que Pope-Tribune dans le Middle-west pour des automobiles économiques. D’autres firmes voient également le jour comme la Pope-Robinson et la Pope-Waverly spécialisée dans les véhicules électriques.

 

 

En 1906, Pope-Hartford passe aux moteurs à 4 cylindres tandis que Pope-Tribune ferme ses portes l’année suivante. Dès 1908, Pope-Hartford abandonne la double-chaîne pour passer à l'arbre de transmission. En 1909, Pope-Toledo ferme ses portes à son tour et confie son gros modèle à Pope-Hartford. Cette même année, le Colonel Albert Pope décède à l'âge de 66 ans et la firme restante, la Pope-Hartford est dirigée par le frère du fondateur, George Pope.

 

 

En 1910, la gamme comprend dorénavant quinze modèles dont le plus cher est une 8-cylindres de 8 litres de cylindrée développant 60 cv. Mais en 1914, la Grande Guerre est fatale à l’entreprise dont les ventes continuaient de baisser d’année en année. La firme est vendue en 1915. George Pope meurt trois ans plus tard à 75 ans. Au total, le groupe Pope a vendu 3 691 véhicules entre 1904 et 1914.