Peel P 50 (1962-1965)

 

Publié par Philippe Baron le 2 juin 2016.

 

Le livre Guinness des records reconnaît à la Peel P50 le titre de plus petite voiture de série jamais produite. Construite par la Manx Peel Engineering Company de l'Île de Man et commercialisée par Peel Engineering entre 1963 et 1964, cette petite voiturette insolite d’une longueur de 137 cm, d’une largeur de 104 cm, et d’une hauteur de 120 cm, ne pèse que 60 kg.

 

 

Dotée de trois roues, la Peel P50 peut transporter un adulte avec son sac de courses et ne comporte qu’une porte à charnière du côté gauche, un phare, un essuie-glace et un moteur 2 temps monocylindre de mobylette fourni par DKW. Le petit moteur de 49 cm3, associé à une boîte manuelle à trois rapports, autorise à la voiturette d’atteindre 61 km/h et une consommation de 2,8 l/100 km.

 

 

La P50 est l’une des nombreuses « bubble cars » produites à cette époque en veillant à ne pas outrepasser les normes appliquées aux deux roues motorisées pour éviter de payer la taxe routière. Ainsi, le véhicule ne comporte pas de marche arrière et son conducteur doit descendre et utiliser une poignée pour retourner la voiture.

 

 

A peine 50 exemplaires de Peel P50 ont été produits entre 1963 et 1964 ainsi que 45 Peel Trident entre 1965 et 1966. En 2010, l’idée de ressortir la petite voiture des cartons a été lancée lors de l’émission de télé-réalité pour business men « Dragon’s den ». La Peel P-50 de la nouvelle compagnie Peel Engineering Ltd (à ne pas confondre avec la Peel Engineering Company de l’île de Man des années 60) est donc entrée en production en 2010 pour une réplique exacte du modèle mythique d’origine sauf pour la motorisation : un moteur essence homologué dans la catégorie des véhicules à trois roues, qui ne consomme qu’ 1,35 litre aux 100 km, et offre une vitesse maximale de 45 km/h. Par contre, si la plus petite voiture du monde est écolo, elle n’est pas très économe. En effet, son prix est d’environ 15 000 euros. !

 

1965 Peel Trident