Packard Serie 10 et 11 Super Eight (1933-1934)

1933 Packard Super Eight Convertible Victoria - Crédit Photo : RM Auctions

 

Publié par Philippe Baron le 26 janvier 2013.

 

Depuis 1923, toutes les Packard sont répertoriées en “Series” et non en années, ce qui donne pour 1933, la Serie 10. Les modèles sont inchangés mais les appellations sont simplifiées. La Série Standard Eight devient la Eight, la Série Twin Six au V12 se nomme Twelve et la DeLuxe Eight porte désormais le nom de Super Eight.

 

 

Introduit en janvier 1933, le modèle Super Eight reçoit peu de modifications stylistiques mais bénéficie d’améliorations mécaniques, notamment les freins mécaniques Bendix assistés de la Twin Six, appelée maintenant Twelve. Le moteur repose maintenant sur trois points de suspension. L’embrayage par dépression est remplacé par un embrayage classique monodisque mais, en option l’embrayage automatique est proposé. Les roues à rayon sont posées en série. Les vitres avant glissent latéralement et ne sont plus montantes et descendantes comme auparavant. Un nouveau système de ventilation est installé sur tous les modèles. Les vitres de custodes des carrosseries à 6 glaces font office de déflecteurs.



 

La Série 10 Super Eight est déclinée en deux types. Le type 1003 possède un empattement de 3.43 m avec une carrosserie unique « Sedan » 5 places. Il sera produit à 512 unités. Le type 1004 à l’empattement de 3.60 m possède 13 types de carrosseries et sera produit à 788 unités.

 

 

La Série 11 est présentée le 21 août 1933 et prendra fin le 30 août 1934. Les modèles sont quasi identiques à ceux de 1933, hormis les ailes avant qui descendent un peu plus loin vers le pare-chocs rainuré à doubles lames et les glaces qui redeviennent montantes et descendantes avec déflecteur pivotant. Mais la grande nouveauté est le retour des Custom dans la Série.

 

1934 Packard Super 8 1104 Tourer - Interesting history includes log book from 1949 indicates passengers including General Dwight D. Eisenhower, Admiral Chester William Nimitz and many others; Secret Service jump seats. Photo : Mecum Auctions

 

Sous le capot, le 8-cylindres de 6.3 litres reste à 135 ch et la vitesse de pointe à 141 km/h. Côté mécanique, la Packard 1934 est dotée d’un régulateur d’huile qui donne la mesure de pression d’huile, pression qui peut être ajustée à l’extérieur du moteur. Le filtre à huile et le régulateur de température d’huile permettent de rouler toute l’année avec la même viscosité d’huile. Le réservoir d’essence de 63.75 litres (25 gallons) se remplit maintenant de l’extérieur par un orifice qui se situe sur l’aile arrière dans le feu gauche. L’équipement radio impose des modifications suivant la puissance et la taille du générateur. 

 

1934 Packard 1104 Super Eight - Crédit Photo : ConceptCarz

 

La Serie Super 8 est déclinée en trois types. Le Type 1103 possède un empattement de 3.43 m avec carrosserie unique « Sedan » 5 places. Le Type 1104, à empattement de 3.60 m, dispose de 11 types de carrosseries. Un empattement de 3.73 m est réservé aux « Sedan 7 places » et « Sedan-Limousine 7 places ». Le Type 1105 comprend les Custom, carrosseries spécialisées et réalisées, par Dietrich pour 5 types de carrosseries et LeBaron pour 3 types de carrosseries.

 

1934 Packard Series 1104 Super 8 Dual Cowl Sport Phaeton - Photo : flyingagarage.com

 

La production totale des types 1103, 1104 et 1105 représente 1 920 unités pour l’année 1934. La grande évolution esthétique interviendra pour les modèles 1935 aux carrosseries résolument plus modernes.

 

1934 Packard Super Eight Coupe Roadster RM Auctions