Lincoln Futura (1955)

La Lincoln Futura dans It Started With A Kiss.

Publié par Philippe Baron le 14 décembre 2012.

 

En janvier 1955, la Lincoln Futura remplit avec succès sa mission de concept-car.  Elle présente certains traits stylistiques que partageront les Lincoln Capri et Premiere. Après le Salon de Chicago, elle séduit les foules pendant quatre ans lors d’une tournée promotionnelle avant d’être conviée à Hollywood où par le plus curieux des hasards sa reconversion deviendra mythique à Gotham City.

 

 

C’est au contact de la faune marine que le designer Bill Schmidt a trouvé l’inspiration pour sa Futura. En observant les raies Manta et les requins-taupes, il a imaginé les ouïes et ailerons de la Futura. Pour ce projet, il est aidé par John Najjar, l’un des acteurs principaux du concept de la Ford Mustang et souvent associé à des idées futuristes. A Turin, le carrossier italien Ghia reçoit le privilège de façonner à la main la Futura avec son double bosselage transparent en guise de pavillon.

 

 

La Futura, contrairement à d’autres concept-cars des années cinquante, est un prototype en parfait état de rouler. La branche luxueuse de Ford l’a équipé d’un V8 Y-block 368 de 300 ch pour 6.0 L de cylindrée et pour impressionner le public lui a offert d’authentiques projecteurs de stade en guise de feux. Après sa tournée triomphale, la Futura est revêtue de rouge pour tenir un rôle primordial  dans le film « It started with a Kiss » aux côtés de Debbie Reynolds et Glenn Ford en 1959. Après cette apparition, la logique aurait voulu que ce concept finisse sa carrière dans une décharge comme la majorité des concepts de l’époque. Mais, non. George Barris, le customiseur qui l’avait introduite à Hollywood préféra la conserver à toute fin utile, au cas où. Et il eut en effet raison quelques années plus tard.

 

 

En 1966, George Barris est contacté pour le design d’une automobile qui sera celle de Batman dans la série télévisée. Il se rapproche de Dean Jeffries, spécialiste préparateur de voitures de cascade, pour cette Batmobile qui devait être basée sur une Cadillac 1959. Pris de court,  celui qui inscrivit le nom de ‘Little Bastard’ sur la Porsche 550 Spyder dans laquelle James Dean trouva la mort, ne peut délivrer la voiture à temps. George Barris pense alors à cette Futura, toujours stockée au fond de son hangar depuis cinq ans et qui pourrait bien faire l’affaire. Il en fait alors quatre ou cinq moulages pour en faire des répliques en fibre de verre et s’octroie les services de Bill Cushenberry pour entreprendre les modifications qui feront d’elle la voiture de Batman.

 

 

Dans les années 90, Bob Butts, un passionné de la Futura, lui redonnera vie en la recréant à partir d’une réplique Batmobile de George Barris, pour la rendre fidèle aux photos de 1955. Il n’en fit qu’une seule copie qui demeure la seule Futura existante.