GM LeSabre (1951)

Publié par stubs-auto le 15 septembre 2012.

 

Dans le sillage du succès de la Y-Job, Harley Earl et les stylistes de GM reçoivent encore plus de liberté pour leur deuxième concept car, la LeSabre. Inspirée du chasseur à réaction F86 Sabre, la LeSabre est un véritable laboratoire expérimental sur roues. Elle est présentée au Salon de Paris 1951 avec sur ses ailerons des petits drapeaux américains et français entrecroisés.

Harley Earl au volant de sa création

La LeSabre reçoit une carrosserie en aluminium et magnésium sur une plate-forme de liaison et un châssis spécial en acier au chrome-molybdène. Elle est propulsée par un unique moteur V8, 3,5 litres de 335 ch, à 90 degrés à bloc aluminium alimenté par un compresseur Roots et deux carburateurs Bendix horizontaux qui délivrent deux carburants, dont du méthanol servant d’antidétonant à haut régime comme sur les avions de chasse de la seconde guerre mondiale. 

 

Cette longue voiture de 5,10 m et large de 1.95 m possède un ovale à ouverture électrique, le « jet intake » au centre de son capot dans lequel sont logées les optiques. Le fameux pare-choc « dagmar » sera repris sur les Cadillac de 1957 à 1959. A l’arrière du véhicule, les dérives verticales sont inspirées par le chasseur F86.

 

A l’intérieur de ce véhicule qu’utilisera personnellement Harley Earl pendant deux ans, l’équipement est aussi emprunté à l’aviation avec des sièges garnis d’un tissu chauffant comme ceux des pilotes de bombardiers. Dans le tableau de bord, le compteur de vitesse est un disque rotatif affichant la vitesse dans une petite fenêtre. Pour accentuer son esprit aéronautique, la voiture possède parmi ses instruments de bord un altimètre.

Harley Earl. Never Too Proud !

Parmi ses innovations, la LeSabre possède un système de crics hydrauliques soulevant la voiture pour les changements de roue. Le mécanisme de la capote était, contrairement au premier concept la Y-Job, électrique avec un étonnant capteur de pluie. Larry Faloon, à l’époque au bureau du style, se rappelle d’avoir vu la voiture garée au golf-club où jouait Harley Earl et d’avoir vu des enfants courir vers la piscine et rapporter des verres d’eau qu’ils jetaient sur la capot pour déclencher la fermeture de la capote. « La toile se déployait et les glaces remontaient pour protéger la voiture de la pluie ».

 

General Motors utilise pour la première fois le nom LeSabre qui sera adopté plus tard en 1959 pour un modèle de la gamme Buick. Le bloc-aluminium 215 cubic inch du concept sera repris entre autres sur les futures Buick Special, Pontiac Tempest et certaines marques britanniques, Land Rover, MG, Triumph et Morgan.