Chrysler Citadel (1999)

 

Publié par Philippe Baron  le 9 mars 2012.

 

Le concept Citadel de Chrysler a été présenté pour la première fois au Salon 2000 de Washington. Le prototype avait reçu initialement le nom de code "Shooting Brake" (Break) à cause de sa ressemblance avec les coupés sport anglais des années 60 et 70, notamment de Jaguar et Aston-Martin. Elle allie un vaste espace de chargement et une transmission futuriste. La Citadel s’impose comme l'alliance unique d’un coupé sport britannique avec le muscle et la souplesse d'un véhicule de sport polyvalent américain.

 

 

Amalgame hybride, la Citadel intègre une transmission perfectionnée qui concentre la puissance de deux sources différentes. Comme l'explique Bernard Robertson, Vice-président d'Engineering Technologies, "C'est une performance hybride. La Citadel vous apporte la puissance du V8 avec l'économie de carburant du V6." Un moteur diesel V6 3,5 litres de 253 chevaux entraîne les roues arrière et des moteurs électriques de 70 chevaux entraînent les roues avant. Cette transmission innovante n'est pas le seul exemple de prouesse technologique sur ce véhicule. Avec sa double porte arrière coulissante et une porte de chargement rétractable, la Citadel facilite l'accès d'un conducteur handicapé dans un fauteuil roulant à la fois de l'arrière et des côtés latéraux de la zone de chargement.

 

 

L'innovation continue avec le style contemporain de la carrosserie extérieure qui intègre des fenêtres alignées, des panneaux latéraux et des pneus pour créer une section de carrosserie monocoque. La touche de finition est la garniture intérieure "Art Déco", qui est une symphonie visuelle aux accents de bois, cuir noir jade, aluminium brossé et chromé. Les cadrans du tableau de bord sont en chrome 3D avec des biseaux chromés à la main autour du capteur d'odeur et de l'horloge. Cette impression de qualité est encore renforcée par une couture plus marquée et plus serrée faite à la machine pour lui donner un aspect manuel sur le bouton de réglage et la console supérieure.

 

 

En dessinant la Chrysler Citadel, le designer Osamu Shikado s’est acquitté si brillamment de sa mission que cette ligne esthétique fut plus tard reprise sur d’autres modèles de la marque, comme la Pacifica. Des années après, l’esthétique hybride de la Citadel est toujours aussi impressionnante et échappe à toute tentative de catégorisation.