Chevrolet Corvette Rondine (1963)

Photos : Courtesy of Gooding & Company

Publié par Philippe Baron le 30 novembre 2012.

 

Le concept italo-américain Rondine (prononcé Ron-di-née) repose sur un châssis de Chevrolet Corvette envoyé des Etats-Unis en 1962 par Bill Mitchell, le patron du design de GM, au carrossier italien Pininfarina. Le styliste Tom Tjaarda prit soin de façonner ce magnifique coupé en vue d’inspirer la nouvelle Corvette. Cette beauté turquoise fut présentée avec sa lunette arrière inversée au Salon de Paris 1963 qui se tenait pour la deuxième année à la Porte de Versailles.



 

Après son passage chez Ghia, l’américain Tom Tjaarda est recruté en 1961 chez Pininfarina. Bill Mitchell avait été séduit par son concept Ghia IxG présenté au Salon de Turin en 1960. Les travaux déjà bien avancés sur la prochaine Corvette, la fameuse Sting Gray, la Rondine n’intéressa pas General Motors. A la surprise de Pininfarina, c’est Fiat qui se montra intéressé par le projet. Tom Tjaarda se vit alors confié la conception du spider Fiat 124, une traduction du style de la Rondine Coupé en un cabriolet compact.

 

En 2008, Pininfarina décide de vendre une partie de sa collection et propose la Rondine à la vente Barrett-Jackson de Scottsdale. La voiture au moteur de 360 ch et qui n’affiche que 5 900 km au compteur est devenue la propriété d’un collectionneur du Connecticut, Michael Schudroff pour la somme d’ 1.76 millions de dollars. A cette occasion, le styliste Tom Tjaarda avait fait le voyage d’Italie pour revoir l’une de ses premières créations.



Crédit Photo : Valerio Borgo