Buick Y-Job (1938)

Publié par stubs-auto le 13 août 2012.

 

Considérée comme le premier concept car de l’histoire automobile, la Buick Y-Job de 1938 indiquait la voie à suivre pour les années à venir. Ses caractéristiques équiperont des décennies plus tard les voitures de série les plus ordinaires. Cette dream-car est l’œuvre d’un génie qui avait un sens inouï de ce qu’il fallait faire, de deviner les goûts du public et d’inspirer à ses équipes le sens du rêve automobile : Harley J.Earl.

Considérée comme le premier concept car de l’histoire automobile, la Buick Y-Job de 1938 indiquait la voie à suivre pour les années à venir. Ses caractéristiques équiperont des décennies plus tard les Harley Earl & sa Buick Y-Job

Harley Earl avait abandonné ses études à Stanford University pour travailler pour la carrosserie de son père, la Earl Automotive Works, en dessinant des carrosseries pour les stars d’Hollywood. En 1926, à l’âge de 34 ans, il quitte la capitale du cinéma pour Detroit, la capitale mondiale de l’automobile où il est recruté par Lawrence Fisher, directeur général de Cadillac Detroit et Alfred Sloan, président de General Motors, pour diriger le département du style et développer un nouveau type de voiture pour combler le vide existant et l’écart de prix entre les gammes Buick et Cadillac. Cette nouvelle marque prendra le nom de LaSalle pour seconder Cadillac.

 

La première voiture d’Harley Earl pour GM est la LaSalle en 1927 qui est considérée généralement comme la première voiture de production conçue par un styliste plutôt que par des techniciens. Cette petite sœur stylée de la Cadillac aura l’honneur d’être choisie comme voiture-pilote des 500 miles d’Indianapolis de 1927. Contrairement à son concurrent Henry Ford qui persiste, malgré les demandes pressantes de son fils Edsel, à produire sa rudimentaire et austère Ford T, Alfred Sloan visualise l’avenir de General Motors dans le style, le confort, la couleur et le renouvellement de ses modèles. Impressionné par le talent d’Harley Earl sur la LaSalle, Alfred Sloan crée en 1927 un département du style du nom de Art and Color Section (GM Styling à partir de 1940), séparé des départements techniques et nomme à sa tête Harley J.Earl qui le dirigera jusqu’à sa retraite en 1959.

1927 LaSalle

C’est en 1938 qu’Harley Earl et son Art & Color Section conçoivent la Buick Y-Job qui va bien au-delà de l’expérimentation mais un véritable fondement du style GM des années 40, et en particulier les Buick et Cadillac du millésime 1942. Harley Earl, lui-même, conduira cette voiture quotidiennement pendant des années. Il avait choisi le nom Y-Job pour évoquer les avions expérimentaux ou de présérie qui utilisaient alors cette lettre, en particulier le fameux YP40.

 

Le style de la Buick Y-Job est spectaculairement aérodynamique avec le prolongement des ailes avant sur les portes, les ailes enveloppantes, les marchepieds intégrés, dissimulés sous les longues portes dotées de boutons d’ouverture noyés. La Y-Job possède également des innovations techniques, hallucinantes pour l’époque, quasi-futuristes, comme des vitres à commande électrique, une capote électrique, des projecteurs dissimulés, la direction assistée …

 

Construite sur un châssis standard de Buick Century, la Buick Y-Job est équipée du huit-cylindres de la marque de 5.2 litres et 141 chevaux. Les ingénieurs et les mécaniciens ont travaillé avec Charlie Chayne pour modifier le châssis et l’abaisser de 76 mm. De ce fait, la Y-Job est plus basse de près de 20 cm que la Buick de série de 1938. Et pour surbaisser davantage la silhouette de la voiture, la Y-Job est chaussée de roues de 13 pouces soit 76 mm de moins en diamètre que les roues utilisées à l’époque. Malgré sa longueur de 5.18 m, la Y-Job n’accueille que deux personnes, les places arrière ont du s’effacer pour que la capote électrique puisse se loger derrière les sièges avant.

 

Oubliée comme la majorité des concept-cars de cette époque, la Buick Y-Job est remisée dans un coin du musée Alfred P. Sloan à Flint (Michigan). Aujourd’hui restaurée en respectant son histoire, la Buick Y-Job fait partie de la collection du centre de design de GM à Warren, un faubourg au nord de Detroit dans le Michigan.

Harley Earl - GM Designer Extraordinaire