Brooke 25/30 HP Swan Car (1910)

 

Publié par Philippe Baron le 20 août 2012.

 

Robert Nicholl ‘Scotty’ Matthewson était un riche écossais qui ne voulait pas passer inaperçu dans les rues de Calcutta alors capitale de l’Empire des Indes britanniques au début du siècle dernier. Pour se démarquer, il lui fallait une automobile excentrique mais aussi suffisamment opulente à la mesure des richesses exhibées par les maharajas. Le résultat de cette extravagance est un cygne posé sur quatre roues.



Pour ce faire, Matthewson se rapproche du constructeur J.W Brooke & Co, une compagnie de construction navale de Lowestoft dans le Suffolk sur les côtes anglaises de la Mer du Nord. L’entreprise s’était mise à la construction de moteurs de voiture en 1902. Brooke fournit alors un châssis de Brooke 25/30 HP, équipé d’un moteur 6-cylindres de 4.9 litres et ne pouvant faire appel à un carrossier ‘ordinaire’, commissionne Savage of Kings Lynn, le plus important producteur de manège de l’époque, pour réaliser le corps d’un cygne.

 

Le résultat des artisans sera à la hauteur de la demande avec un corps blanc orné de dorures, sculpté pour donner l’illusion d’un cygne glissant sur l’eau. Son bec articulé peut s’ouvrir pour pulvériser un nuage de vapeur en guise d’avertisseur atomisé pour les curieux bloquant le passage. Ce système est relié au circuit de refroidissement. L’occupant de la banquette arrière peut actionner une trompette de Gabriel à huit tonalités pour annoncer sa venue et il peut aussi donner des directions au chauffeur en utilisant un télégraphe de bateau. Les yeux du cygne sont éclairés par des ampoules électriques pour faire plus beau à la nuit tombée et les roues de cette voiture peuvent être brossées en roulant après un passage sur les excréments des éléphants. Pour renforcer l’illusion d’un véritable cygne, un liquide blanchâtre se déverse de temps en temps de l’arrière permettant à l’oiseau de se soulager d’un besoin ô combien naturel.

 

 

Evidemment ce cygne plus vrai que nature causa des scènes de panique lors de son passage dans les rues de Calcutta et la police devait alors intervenir. Matthewson finira par vendre son oiseau rare au Maharaja de Nabha impressionné par le véhicule. Pour rompre son ennui, il ira même jusqu’à lui apporter de la compagnie avec une sorte de mini-moi de l’original. Pendant plus de 70 ans, les deux véhicules resteront dans son palais.

 

 

En 1991, les véhicules, qui avaient subi des dégradations notamment par des rats, sont récupérés par le Musée Louwman pour une complète restauration. Ce musée connu sous le nom de Musée automobile national hollandais se trouve à la Haye et abrite une imposante collection créée à partir de 1934 par P.W Louwman, autrefois importateur de produits Dodge et Chrysler. La première sortie de ce ‘Swan Car’ était au concours d’Elégance de Pebble Beach en 1993 où la voiture a remporté le prix Montagu of Beaulieu. En 2012, la voiture a refait son comeback à Pebble Beach dans le cadre d’une exposition spéciale consacrée aux voitures des maharajas.