Blue Flame (1970)

 

Publié par Philippe Baron le 29 novembre 2012.

 

L’événement s’est produit le 28 octobre 1970 sur le speedway de Bonneville Salt Flats. Pour la première fois, un véhicule terrestre dépasse les 1000 km/h. Son nom : Blue Flame. Cet engin expérimental que pilotait Gary Gabelish était équipé d’un moteur-fusée. Alimenté par un mélange de peroxyde d’hydrogène et gaz naturel, le Blue Flame a pu atteindre les 1 014km/h.

 



 

Ce record a été pulvérisé à partir de 1983 mais le détenteur actuel du record du monde de vitesse sur sol est le Thrust SSC, piloté par un ancien pilote de chasse britannique Andy Green. Record absolu réalisé le 15 octobre 1997 à Black Rock Desert aux USA, avec une vitesse moyenne de 1 227,985 km/h, le Thrust SSC devient le premier véhicule roulant au sol à franchir officiellement le mur du son.  Cet engin supersonique, développé par l’équipe anglaise de Richard Noble, Glynne Bowsher, Ron Ayers et Jeremy Bliss, est équipé de deux turboréacteurs à post combustion développant une puissance d’environ 106 000 ch.

 

 

Pesant 6.8 tonnes environ, Thrust SCC est capable d’accélérer de 0 à 1 000 km/h en 16 secondes environ et de franchir le mur du son en une trentaine de secondes. Au fait, Thrust en anglais veut dire ‘poussée’ et SSC ‘Supersonic Car’.

 

Par ailleurs, si la pointe de vitesse de Thrust SCC représente le record absolu de vitesse homologué, elle reste très loin de la plus haute vitesse atteinte sur Terre. Le 30 avril 2003, un engin expérimental automatisé, évoluant sur rails et équipé d’un moteur-fusée à quatre étages, a atteint au sein de la base militaire américaine d’Holloman, la vitesse de …. 10 385 km/h.