Beechcraft Plainsman (1946-1948)

 

Publié par Philippe Baron le 22 août 2015.

 

Lorsque cesse la Seconde Guerre mondiale, le constructeur d’avion Beech Aircraft Corporation qui voit son nombre de commande du gouvernement américain baissé, envisage de se diversifier et d’investir dans le domaine automobile. En secret, il développe le prototype d’une voiture appelée Plainsman d’une technologie très avancée et  opposée à ce que préparent les constructeurs traditionnels, comme la General Motors. 

 

 

La voiture est dévoilée en 1946. Malgré son design ingrat, ce modèle six places présente des équipements révolutionnaires pour l’époque : quatre roues motrices, système antipatinage, freins ABS, aucun changement de vitesse, téléphone intégré, du caoutchouc recouvert de cuir dans l'habitacle pour amortir le choc en cas d’accident, siège conducteur réglable électriquement. 

 

 

Sur piste d’essai, la voiture atteint les 257 km/h et ne consomme que 9,4 l/100. Beechcraft envisage d’acheter l’usine de Willow Run dans le Michigan, construite par la Ford Motor Company pendant la Seconde Guerre mondiale pour le bombardier B-24.  Mais après obtention d'un contrat gouvernemental d'une valeur de 22 millions de dollars (énorme pour l'époque) pour la fabrication d'avions espions de reconnaissance, la marque abandonne le projet Plainsman. Pour préserver les secrets de fabrication, dans l’espoir de reprendre un jour la production, les deux véhicules existants sont détruits et les plans sont mis dans le coffre de l’entreprise, où ils y seraient encore.