Osca 1600 GT (1960-1963)

Osca 1600 GT Fissore 1963 - Crédit Photo : garedepoca.com

Publié par Philippe Baron le 14 décembre 2012.

 

Après avoir cédé leur entreprise à la Famille Orsi en 1937, les frères Maserati, Bindo, Ettore et Ernesto, reviennent à l’automobile dix ans plus tard avec des voitures de course de petite cylindrée sous le nom d’Osca (Officine Specializate per la Costruzione di Automobili). Ces barquettes MT4 courent dans plusieurs catégories : 750, 1100 et 1500 cm3 et remportent de nombreux succès notamment aux Mille Milles de 1950 à 1957. Peu après, une opportunité se présente et pousse Osca à entrevoir la création d’une GT.

 

Osca MT4 - Crédit Photo : http://www.forum-auto.com

 

Toujours réputés très fins mécaniciens, les frères Maserati reçoivent une commande de Dante Giacosa, chef du bureau d’études de Fiat, pour mettre au point un 4-cylindres double arbre dérivé du MT4 pour le spider Fiat 1500S dont la commercialisation est prévue en 1959. Cet argent providentiel leur permet de songer maintenant à la réalisation d’une GT avec un moteur découlant de celui de la Fiat. Cette routière est présentée au Salon de Turin à l’automne 1960.

 

Osca 1600 GT Zagato - Photo Crédit: Ultimatecarpage

 

L’Osca 1600 GT bénéficie d’une technologie moderne, intégrant des innovations comme la suspension à quatre roues indépendantes et des freins à disques Girling sur les quatre roues. Elle est motorisée par un quatre cylindres double arbre de 1568 cm3, qui, dans sa définition de base à un seul carburateur Weber de 36 millimètres, développe 95 ch. Plusieurs niveaux de puissance et de poids seront développés pour la compétition : GTV (GT Veloce) de 125 ch à 7 000 tr/min, et GTS Corsa de 140 ch à 7200 tr/min (double allumage et deux carburateurs Weber de 45 millimètres).

 

Osca 1600 GT2 Michelotti - Crédit Photo : http://www.forum-auto.com
L'un des trois exemplaires de l'Osca 1600 GT Spider Fissore - Crédit Photo : http://www.classiccarsforsale.co.uk

Sur les 128 exemplaires produits, la plupart des berlinettes 1600 GT seront habillées par Zagato et dessinées par Ercole Spada par (98 ex), Boneschi (3), Touring (1), Moretti (2) et Fissore (21 coupés et 3 spiders). Toutes ces voitures ont en point commun des roues Amadori en alliage de magnésium A noter deux 1600 GT2 par la carrosserie Michelotti dont il ne reste plus qu’un seul exemplaire. Ce sont toutes maintenant des perles rares. La production des Osca cesse en 1963 au moment où les frères Maserati, piètres gestionnaires, sont contraints de céder leur entreprise au comte Agusta, un industriel constructeur d’hélicoptères et des motos MV.