Oldsmobile Toronado (1966-1992)

1966 Oldsmobile Toronado - Photo : traderdon88

 

Publié par Philippe Baron le 9 septembre 2015.

 

Toronado, nom inventé pour évoquer la puissance des éléments, désignait en 1963 un concept-car puis celui d’un modèle de série dessiné par Bill Mitchell dès le 14 octobre 1965. Avec la ‘Toro’, Oldsmobile démontra que la traction avant était aussi une solution optimale pour les voitures de grosses cylindrées. Au fil de l’évolution de cet immense coupé, le moteur V8 passa même à 7.5 litres de cylindrée.

 

1966 Oldsmobile Toronado

 

Le dernier modèle de série américain à avoir adopté la traction avant était une Cord 810-812, lancée trois décennies auparavant. Les ingénieurs d’Oldsmobile travaillaient sur la technique des roues avant motrices depuis 1959. Ils pensaient l'inaugurer sur la compact F-85, mais à cause de la légèreté du moteur en alu et des problèmes de répartition des masses, ils décidèrent de l’appliquer à un plus gros modèle. Ils réalisèrent des milliers de kilomètres d’essais pour rassurer la clientèle sur la durabilité de la traction avant. Leurs efforts ne furent pas vains. Forte de son excellente tenue de route, la Toro fut très bien accueillie par la critique et fut élue « voiture de l’année » en 1966 par le très influent magazine Motor Trend.

 

 

La Toronado modèle 1966 est la première de quatre générations. Ses proportions sont impressionnantes (5,36 mètres de long, 2 mètres de large et plus de 2,1 tonnes). Donnée pour cinq places, cette "personal luxury car", comme la Cadillac Eldorado, la Buick Riviera ou la Ford Thunderbird, peut aisément accueillir six adultes sur ses larges banquettes en vinyle, cuir ou drap (au choix) mais leur assise basse ne favorise pas la visibilité, notamment vers l'arrière où le panneau de custode forme un angle mort. L'équipement très complet comprend également des vitres électriques, un rétroviseur extérieur réglable depuis l'habitacle, ainsi que l'air conditionné en option. Le regard est attiré par les énormes pédales, en particulier par l'étrange forme en trapèze de l'accélérateur. 

 

1966 Oldsmobile Toronado

 

Le gros V8 Rocket de 425 ci (6 964 cm³) développant 385 ch (SAE) est accouplé à une boîte de vitesses "Hydramatic" par l'intermédiaire d'une chaîne. Le même système est appliqué en 1967 à la Cadillac Eldorado, qui partage avec la Toronado ses soubassements et sa cellule. 

 

 

« Le seul point commun que la Toronado partage avec toute autre voiture, c'est la route ! », clame en toute modestie la publicité accompagnant le lancement de la voiture. Sa production atteint 40 963 exemplaires lors de sa première année de production à raison de 6 333 coupés ‘standard’ et 34 630 coupés ‘Deluxe’. Sa première apparition publique en Europe a pour cadre le salon de Paris de 1965, dont elle constitue l'une des vedettes. Proposée en France à un tarif exorbitant, la Toronado représente à l'époque plus de trois fois et demi le prix d'une DS 21 Automatique et plus du double d'une Ford Mustang 4,7 litres (aux performances supérieures). Sans parler des conséquences fiscales de ses 40 chevaux fiscaux, du coût de l'assurance et de la consommation…

 

 

La version Mark II de ce coupé de luxe, disponible à la vente entre 1971 et 1978, se posa en pionnière des équipements de sécurité. Elle fut la première à adopter des feux de freinage surélevés et, dès 1974, un airbag qui se logeait dans le volant. La société mère General Motors baptisa l’airbag « Air Cushion Restraint System » soit système de retenu à coussin d’air, et en installa également un du côté passager.

 

1968 Oldsmobile Toronado
1968 Oldsmobile Toronado
1971 Oldsmobile Toronado

 

Après une carrière de 25 ans sur quatre générations, la dernière Toronado quitta les chaînes d’assemblage le 28 mai 1992. Au cours des années suivantes, les différences entre les autres marques détenues par General Motors devinrent de plus en plus ténues. En 2004, la maison mère décida de sacrifier la marque Oldsmobile pour raisons économiques.

 

1972 Oldsmobile Toronado
1972 Oldsmobile Toronado
1973 Oldsmobile Toronado
1980 Oldsmobile Toronado
1987 Oldsmobile Toronado
1991 Oldsmobile Toronado Trofeo - Photos : That Hartford Guy