MG MGA (1955 - 1961)

1957 MGA 1500 Roadster - Photos : Gooding & Company

 

Publié par Philippe Baron le 19 mars 2012.

 

Très rapidement dans la seconde moitié des années 50, la MG A 1500 est devenue la voiture de sport par excellence, notamment sur le marché américain avec 80 % de sa production. Son valeureux moteur 1500 issu de la grande série avec ses 68 ch SAE, puis 72 ch SAE est cependant un peu juste pour procurer suffisamment de sensations. Alors en mai 1959, la firme d’Abingdon offre à sa MGA, désignée maintenant MGA Mk 1, un nouveau moteur de 1600 cm3 et 80 ch. L'histoire à succès continue avec pour cette version plus de 31 000 exemplaires vendus en seulement deux ans.

 

 

En mai 1959, MG muscle son roadster à succès en remplaçant le 1500 cm3 par un 1600 cm3 de 80 ch SAE (dénommé 15 GD). Cela suffit à faire progresser les performances du petit roadster anglais. Les 160 km/h sont désormais envisageables et le 400 mètres départ arrêté est désormais franchit en moins de 20 secondes. En outre, avec sa cylindrée augmentée, la MGA 1600 MkI est plus souple à la conduite. 

 

 

La MGA se dote côté châssis de disques de freins avant, de ressorts renforcés et de feux arrière séparés. Sur le roadster, les vitres avant sont enfin coulissantes en série. En avril 1961, MG amène quelques modifications sur son roadster. La MGA MkII conserve toujours un moteur 1600 cm3 mais réalésé à 1622 cm3 au lieu des 1588 cm3 et développe 91 ch SAE. La présentation est différente avec nouveaux feux arrière, nouvelle calandre à barrettes verticales en retrait.

 

 

En avril 1962, les châssis invendus de Twin Cam (environ 300 exemplaires) sont proposés avec un 1600 cm3 standard et dénommés MGA 1600 Deluxe. En effet suite à la variante MGA Twin Cam animée par un 4-cylindres double arbre à cames en tête réalésé à 1588 cm3, trop fragile et délicat à régler, la firme a décidé d’équiper ses dernières Twin Cam du moteur classique de la 1600 mk2. Comme la Twin Cam, la Deluxe est reconnaissable à ses jantes Dunlop ajourées, ses 4 freins à disques et ses suspensions renforcées.

 

 

BMC était donc déjà très en avance sur son temps pour les techniques de marketing puisque non seulement le partage des organes existait déjà entre marques et gammes mais ils avaient également pensé aux " séries spéciales " pour écouler des invendus. En juin 1962, la MGA tire sa révérence après 101 321 exemplaires tous types confondus produits pour laisser place à un autre roadster à succès, l’incontournable MGB.

 

Photo : Marc Vorgers


Production :


MGA 1500 : 58 750 ex.

MGA 1600 Twin Cam : 2 111 ex.

MGA 1600 MkI : 31 501 ex.

MGA 1600 MkII : 8 719 ex.

Total : 101 081 ex.

Dont vendus aux USA : 81 153 ex.

 

1957 MG MGA 1500 - Photos : RM Auctions, Darin Schnabel
1959 MG MGA 1600 Twin Cam - Photos : RM Auctions, Darin Schnabel
1960 MG MGA 1600 - Photos : Bonhams