MG Magna F & L (1931-1933)

1932 MG F Magna F2 - Photo : Artcurial

 

Publié par Philippe Baron le 12 mars 2017.

 

MG n’est pas une marque comme les autres. En Angleterre, en 1913, William Morris se lance avec succès dans la construction automobile en créant la Morris Motor Company. Cela lui permet de racheter au passage d’autres firmes et de mettre sur pieds un réseau de garages, les Morris Garages, destinés à la vente et à la maintenance des véhicules de ses marques. Très inspiré, le jeune Cecil Kimber, qui dirige le garage d’Oxford depuis le début des années 1920, s’amuse à modifier des Morris pour les rendre plus sportives. Et cela plait !



 

Pour différencier ces modèles sportifs de la gamme classique, Cecil Kimber les appelle MG pour Morris Garage et dès janvier 1923, la légende commence. Le célèbre logo de MG, deux lettres MG encadrées par un octogone, apparaît pour la première fois en novembre 1923 dans le magazine « The Isis » à Oxford, mais la première MG à recevoir ce blason octogonal, sera la 14/28 Super Sports en 1924.



 

A l’Olympia Motor Show de Londres 1931, est présentée la Magna 12/70 Type F de 6 cylindres. Avec ce modèle 4-places, MG entend être davantage présent sur le milieu de gamme, un secteur très prisé depuis la crise économique de 1929 qui a entraîné la baisse des modèles supérieurs. 935 exemplaires de la Magna seront produits et en octobre 1932, MG présente ses modèles évolutifs, la Magna 12/70 F2 2-places, produite qu’à 40 exemplaires et la Magna F3 4-places, produite à 275 exemplaires.

 

1932 MG F2 Magna Sports - Crédit Photos : Bonhams
Longueur : 3.16 m – Largeur : 1.27 m – Hauteur : 1.35 m – Empattement : 2.39 m – Poids à vide : 979 kg.

 

La Magna F est dotée d’un 6-cylindres en ligne avec un arbre à cames en tête, d’une cylindrée de 1 271 cm3, avec alimentation par deux carburateurs simple corps. La puissance est donnée à 37.2 ch à 4 100 tr/min. Transmission aux roues arrière et boîte à quatre vitesses. Le freinage est opéré par tambours à l’avant comme à l’arrière. La vitesse maximale est de 116 km/h.



 

En mars 1933, apparaît une nouvelle Magna, baptisée « Type L », remplaçant les séries F. Elle adopte le moteur de 1 087 cm3 de 41 ch de la Magnette K et dispose d’une nouvelle carrosserie avec des ailes avant, courant le long de la caisse jusqu’à l’aile arrière. Elle est disponible en quatre places (L1) et deux places (L2). La quatre places est proposée soit ouverte (Tourer), soit fermée en salonette (quatre portes) ou en coupé « Continental » à deux portes. La Type L sera produite à 576 exemplaires jusqu’à son retrait en 1934.



1933 MG L-Type Magna Tourer - Photos : Bonhams