Mercedes-Benz 300 SEL 6.3 (1968-1972)

 

Publié par Philippe Baron le 24 janvier 2016.

 

En 1968, Erich Waxenberger, un ingénieur passionné du département développement et essais de Daimler-Benz, greffe le moteur V8 de 6.3 litres, nommé M 100 et dévolu à l’imposante limousine 600 de 1965, celle des stars et de nombreux chefs d’Etat du moment, sous le capot de la berline Classe S W109. Cela donne une luxueuse familiale et la berline la plus rapide d’Allemagne. La 300 SEL 6.3 est capable d’emmener cinq personnes à bord dans une sécurité et un confort total à plus de 220 km/h.

 

 

La voiture est présentée au Salon de Genève en 1968. Longue de 5 m, Large d'1.81 m, haute de 1.47 avec un empattement de 2.85 m et un poids de 1 830 kg. Physiquement, elle ne se démarque pas des autres 300 SEL aux lignes signées Paul Bracq. Seuls quatre phares à halogène et des longues portées permettent de la distinguer.

 

 

Cette berline surpuissante possède un bloc V8 doté d’un arbre à cames par banc de cylindres, alimenté par une injection mécanique Bosch, délivrant 250 ch au régime de 4 000 tr/min avec un couple de 500 Nm. La vitesse maximale est de 221 km/h avec un 0 à 100 km/h en 7.4 sec. 

 

 

La 300 SEL 6.3, produite à 6 526 exemplaires entre 1968 et 1972, est également la première voiture que le préparateur AMG aligna en compétition pour Mercedes-Benz en préparant une de ces 6.3 pour les 24 Heures de Spa 1971. En remportant la victoire, le label devenait mondialement connu.