Mercedes-Benz 220 W187 (1951-1955)

1952 Mercedes-Benz 220 Cabriolet A - Photo : Gooding & Company

 

Publié par Philippe Baron le 6 octobre 2014..

 

Au Salon de Francfort d’avril 1951, Mercedes-Benz présente ses premiers modèles luxueux d’après-guerre équipés de 6-cylindres : la 220 et la plus puissante 300. La 220, répondant au code interne W187, est déclinée en berline, coupé et cabriolet. Elle assure la succession de la 4-cylindres 170 S en affichant un style bien plus moderne amélioré par l'intégration des projecteurs dans les ailes.

 

1954 Mercedes-Benz Cabriolet A - Photos : Atelier des Coteaux

 

Les 220 sont construites sur le même châssis de 2 845 mm d'empattement de la 170 S. La première de cette lignée – la 170 V quatre cylindres de 1,7 litre - avait été introduite en 1936 avant de constituer la base de la production de Mercedes-Benz dans les années de l'immédiat après-guerre. Le châssis était à la pointe du modernisme à l'époque avec un châssis en X en tubes ovales, des roues arrière indépendantes par demi-essieux oscillants, des roues avant indépendantes par ressort à lames transversal et des freins hydrauliques. Introduite en mai 1949, la 170 S semblable extérieurement fut dotée d'un moteur de 1 767 cm3 muni d'une culasse en aluminium. La suspension avait aussi bénéficié d'un développement important avec adoption à l'avant de doubles triangles et de ressorts hélicoïdaux et à l'arrière d'amortisseurs télescopiques, la voie ayant été élargie. 

 

 

La Mercedes-Benz 220 marque le retour des 6-cylindres dans la gamme Mercedes d’après-guerre. Elle bénéficie du nouveau moteur Type M 180 de 2 195 cm3 à 1 ACT développant 80 ch. Dans sa version berline, elle atteint les 140 km/h et 145 km/h dans sa version cabriolet. La production de la berline cesse en mai 1954 avec 16 154 exemplaires vendus, tandis que les coupés et cabriolets sont maintenus au catalogue jusqu’en août 1955.

 

1951 Mercedes-Benz 220 Cabriolet B - Photo : Bonhams

 

Les modèles cabriolets et coupés sont rares donc très recherchés. En cinq ans, le cabriolet A (2 places) n’a été produit qu’à 1 278 exemplaires, le cabriolet B (4 places) à 997 exemplaires et encore plus rare, le coupé à 85 exemplaires.

 

Photos : Motor Klassik
1954 Mercedes-Benz 220 Cabriolet A - Photos : Bonhams
1951 Mercedes-Benz 220 Coupé - Photos : RM Auctions
1952 Mercedes-Benz 220 Cabriolet A - Photos : RM Auctions
1954 Mercedes-Benz 220 Cabriolet A - Photos : Marc Vorgers