Mercedes-Benz 170 H (1936-1939)

1936 Mercedes-Benz 170 H Limousine - Photos : RM Auctions

 

Publié par Philippe Baron le 4 juin 2015.

 

Les formes innovantes de la Mercedes-Benz 170 H dévoilée en février 1936 au Salon Automobile de Berlin invitent le magazine « Motor und Sport » à écrire que cette voiture est destinée à des propriétaires modernes. Elle utilise un moteur positionné à l’arrière qui est une extrapolation de celui conçu par Ferdinand Porsche avant son départ de chez Daimler-Benz au début des années 30.

 

 

La Type 170 H (de la série W28) est la troisième Daimler-Benz équipée d’un moteur arrière refroidi par eau dans les années 30 après la Type 130 (1932-1936) et la Type 150 (1934-1936). Cependant, le modèle le plus proche de ce qui deviendra deux ans plus tard la Volkswagen KdF Wagen est bien cette Type 170 H, réincarnation des concepts produits par Ferdinand Porsche lors de son séjour chez Daimler-Benz à Stuttgart. Sa carrosserie tout en rondeur est signée Walter Häcker. Elle tranche avec l’autre modèle 170 très classique que Mercedes-Benz présente en même temps : la 170 V.  Les deux voitures ont le même quatre-cylindres de 1 697 cm3 et 38 ch.  Les lettres H et V les différencient. Le H pour Heckmotor indique que le moteur de la 170 H est placé à l’arrière et le V pour Vorn signalant qu’il est à l’avant.

 

 

Contrairement à la V, la 170 H ne connaîtra pas un grand succès. La V,  produite à 67 579 exemplaires, s’impose sans conteste devant les 1 507 H produites. La mévente de la 170 H arrêtée dès 1939 peut s’expliquer par son prix de vente plus élevée, son design trop avant-gardiste, son choix limité de carrosserie contrairement à la V et l’absence du prestigieux et caractéristique insigne de la marque trônant sur le haut du capot comme pour la statutaire V. Bien que plus luxueuse et mieux équipée que la V, la 170 H offrait une habitabilité plus restreinte et un volume de coffre moindre. Son moteur était jugé trop bruyant et sa tenue de route délicate.

 

1936 Mercedes-Benz 170 H Convertible Sedan

 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, ne pouvant fonctionner aux énergies fossiles et non utile pour un usage militaire du fait de sa conception avec moteur arrière, la Mercedes-Benz 170 H n’a pas été confisquée par la Wehrmacht. Pendant cette période, elle fut l’un des rares véhicules à la disposition des civils. Cependant, après avoir été soumises aux rudes épreuves de la reconstruction dans l’immédiat après-guerre, rares sont les survivantes ce qui explique qu’elles sont devenues très recherchées, comptant parmi les plus rares modèles Mercedes-Benz. 

 

1939 Mercedes-Benz 170 V Cabriolet B - Photos : RM Auctions