Morris Minor (1948-1971)

Morris Minor Tourer - Crédit Photo : http://www.morrisminorforum.com

 

Publié par Philippe Baron le 4 octobre 2015

 

Voiture économique adaptée à l’après-guerre, la Morris Minor est lancée en septembre 1948. Bon marché et robuste, elle devient très vite populaire et promise à une très longue carrière. Véritable icône dans son pays, son succès sera tel, que la demande excédera l’offre pendant longtemps et qu’elle sera la première anglaise à dépasser le million d’exemplaires.

 

La Minolr de 1948 - Photo : http://www.classicandperformancecar.com

La Morris Minor est présentée pour la première fois au British Motor Show d’Earls Court à Londres le 20 septembre 1948. Dessinée par Alec Issigonis, elle devait s’appeler Morris Mosquito mais ce nom fut rejeté par Lord Nuffield, propriétaire de la marque Morris, au profit de ‘Minor’ en référence à la ‘Minor’ produite entre 1928 et 1934. Lors de son développement, Alec Issigonis avait prévu un inédit 4-cylindres à plat disposé en position transversale avant ainsi qu’une suspension à roues avant indépendantes, mais pour des raisons de budget limité, la Minor devra se contenter du conventionnel 4-cylindres 918 cm3 de 27 ch de la Morris Eight lancée en 1934 et d’une transmission aux roues arrière. Ce bon petit moteur permettait une vitesse maximale de 103 km/h, d’un couple de 53 Nm et une consommation de 7 litres aux 100 km.

 

Crédit Photo : Annjackman
1956 Royal Mail Morris Minor - Photo : PROHesterjenna Photography

 

Fait amusant, la Minor fut élargie à la dernière minute, peu avant sa mise en production. Alec Issigonis trouva soudainement la voiture trop étroite avec sa largeur  d’1.45 m. Il demanda que la coque autoporteuse soit coupée en son milieu et d’y insérer une largeur supplémentaire de 10 cm. Cette nouvelle configuration donnait dans l’habitacle un espace parfaitement acceptable et confortable pour 4 adultes ainsi qu’une meilleure tenue de route. La trace de cette modification se retrouve sur la bande de 4 pouces qui descend le long du centre du capot des premiers modèles. Les pare-chocs, déjà produits, étaient coupés en deux pour être reliés au milieu par une platine.

 

1970 Minor 1000 convertible parked on the Lisburn Road, Belfast

 

La Morris Minor est la première série de la Minor de 1948 à 1952. Dévoilée le 27 octobre 1948 au Salon de Londres dans les pavillons d’Earl’s Court, « The world’s supreme small car » (la meilleure petite voiture du monde) partage la vedette avec la Jaguar XK 120 et les Morris Oxford et Six dont le style est très proche de celui adopté par la Minor pour donner une image cohérente à l’ensemble de la gamme. Elle est initialement produite en berline deux portes et en cabriolet quatre places qui prend le nom de Tourer. Les versions 4 portes ne sortiront qu’en 1950, en premier lieu pour l’exportation. Pour son importation aux Etats-Unis dès 1949, la Minor change de physionomie avec ses phares surélevés en dehors de la grille frontale et positionnés dans les ailes. Cette configuration sera définitive pour toute la production dès 1951.

 

1962 Morris Minor 1000 2-door Saloon
1967 Morris Minor - Photo : Spottedlaurel - Longueur : 3.75 m – Largeur : 1.52 m – Hauteur : 1.52 m – Empattement : 2.18 m

 

Dans les premières années, plus de 75% des Minor sont exportées, la plupart vers les USA. En 1952, année de la fusion de Morris et d’Austin, la production de la première série est déjà établie à plus de 250 000 exemplaires. En 1953, la gamme s’élargit avec l’apparition d’un break à ossature renforcée de bois et d’une version utilitaire, fourgonnette sur châssis séparé ou van, lors du lancement de la série II. Le 918 cm3 à soupapes latérales de Morris est alors abandonné pour le 803 cm3 de 30 ch, plus moderne qui équipe l’Austin A30.

 

1962 Morris Minor 1000 Convertible
http://www.classiccar.co.nz - 1970 Morris Minor Traveller

 

En 1956, La Morris Minor adopte un pare-brise d’une seule pièce et reçoit un nouveau moteur de 948 cm3, ce qui lui donnera une nouvelle désignation : la Minor 1000. Le 4 janvier 1961, la millionième Minor sort des chaînes de Cowley, une série spéciale de 349 exemplaires «  Morris Minor 1 000 000 » de couleur Lilas est produite pour célébrer cet évènement. 

 

Crédit Photo: http://www.aronline.co.uk

 

En 1962, la version 1000 conserve son nom malgré un nouveau moteur de 1 098 cm3. La vitesse maximale est maintenant de 124 km/h. Au milieu des années soixante, les ventes s’effritent peu à peu, en partie à cause de l’arrivée de la gamme Austin/Morris 1100 et 1300 dessinée, elle aussi, par Alec Issigonis. Le dernier cabriolet « Tourer » sort en 1969, les dernières berlines en 1970 et les versions Traveller et commerciales en 1971. Ainsi pendant sa longue période de production de 23 ans, la ligne de la Minor est restée pratiquement inchangée. Vendue toutes versions confondues à 1 619 958 exemplaires, la Morris Minor demeure la plus populaire des anglaises de l’après-guerre comme le fut la Renault 4 CV en France, la Coccinelle en Allemagne ou la Topolino en Italie.

 

1956 Morris Minor 1000 Traveller
Photos : Dave R
1966 Morris Minor - Photo : shagracer
1969 Morris Minor - Photo : <p&p>
1971 Morris Minor 1000 Traveller spotted in Maidstone, Kent. Crédit Photo : Kenjonbro
1969 Morris Minor Traveller - Crédit Photo : http://www.driveinstyle.it
1963 Morris Minor Traveller - Crédit Photo : http://alex-holden.livejournal.com
11963 Morris Minor 1000 Saloon - Photo : Martin Alford
Crédit Photo : http://www.forum-autoroule.com - Morris Minor Traveller 1967 -
1966 Morris Minor 1000 Tourer - Photo : Martin Alford
1968 Police Panda cars at Grimsby Police Station
Crédit Photo : http://www.robertopiecollection.com
Une curieuse version tôlée d'un break Minor Traveller à Golling, Autriche - Rd Runner
1957 Morris Minor Traveler Woody - Photos : Hemmings