Morgan, le Modèle Artisanal

 

Publié par Philippe Baron le 12 janvier 2012.

 

La Morgan Motor Company a traversé le temps en conservant intact son patrimoine génétique. Créée par Henry Frederic Stanley Morgan en 1910, la firme britannique est toujours détenue et dirigée par la famille Morgan avec aujourd’hui à sa tête Charles Morgan. Morgan est ainsi le plus ancien constructeur automobile au monde toujours sous le contrôle de sa famille fondatrice.

 

1909 Morgan Runabout

Dans le Hertfordshire, pour la plaisir, HFS Morgan, né en 1881, construit sa première voiture presque seul. Cette Morgan Runabout, qui plait à ceux qui la voient, incite ce fils de pasteur à se lancer dans une construction en petite série. En 1909, un premier prototype est fabriqué avec l’aide du Malvern Boys College Engineering workshop et de W. Stephenson Peach, petit-fils du créateur de la “Rocket”, la première locomotive à vapeur au monde.

 

1939 Morgan 4/4 Drophead Coupe - Photos : Bonhams
HFS Morgan

En 1910, née la Morgan Motor Company. Le Révérend Morgan, qui avait aidé son fils financièrement, préside la nouvelle société.  HFS la dirige et sa sœur Dorothée rejoint la firme qui devient alors une affaire de famille. Les toutes premières voitures sont des “3 wheelers” à moteur en V, des voiturettes à 3 roues (2 avant et une arrière) qui permettent de bénéficier de la fiscalité avantageuse attribuée aux cyclecars, considérés comme des motos et non comme des autos.  Hormis quelques modifications mineures, le dessin des 3 roues restera identique jusqu’au début des années 40.

 

1954 Morgan Plus 4 Drophead Coupe - Photo : Bonhams
Morgan Three Wheeler

En 1919, une nouvelle usine est bâtie à Malvern. Morgan peut produire 50 tricyclecars par semaine. Cette même année, naît Henry Geoffrey Morgan, fils de HFS. En France, les Morgan sont construites par douzaine dans l’usine Darmont de Courbevoie, qui a acheté une licence à HFS. En décembre 1936, apparaît la première Morgan à quatre roues : la 4-4 (puis 4/4) nommée ainsi en raison de ses 4 roues et de son 4-cylindres. La 4/4 permet à Morgan d’être dans le Guinness Book of Records comme la voiture la plus ancienne en production. Mais c’est surtout la +4 (Plus Four) qui sort en 1937 qui obtient le plus de succès en rallyes et commercialement. Ce modèle sportif, destiné à la compétition, reçoit un moteur Coventry Climax de 1 098 cm3 développant 42 ch. Un modèle à quatre places est également lancé. 


Morgan +4

 

En 1947, après sa démobilisation, Peter Morgan, le fils de HFS, rejoint l’usine en tant qu’ingénieur. Lorsque redémarre la production, la 4/4 est équipée d’un moteur de 1 267 cm3 de la firme Standard. En 1952, les derniers tricyclecars bicylindres sont fabriqués tandis que les nouvelles ‘Plus 4’ sont commercialisées depuis 2 ans avec une boîte quatre vitesses, moteur Standard Vanguard de 2 088 cm3 et 68 ch.

 

1965 Morgan +4 - Photos : Marc Vorgers

 

HFS ne fêtera pas le cinquantième anniversaire de sa société. Il disparaît en juin 1959 et Peter Morgan et ses quatre sœurs prennent alors les rênes de l’entreprise.

 

 

Au salon automobile d’Earls Court en 1963, une Morgan modernisée apparaît avec la ‘Plus 4 Plus’, un coupé deux places sous hardtop particulièrement réussi, utilisant le châssis renforcé de la ‘Plus 4’ et le moteur 2 138 cm3 de 105 ch de la Triumph TR4. Cependant la production cesse après deux petites années et seulement 26 voitures produites. Le changement était trop radical pour le client Morgan.

 

Morgan +4+ Coupé 1965

 

En 1968, sort la +8 qui résout le problème de faire entrer un gros moteur dans une petite caisse. La Morgan Plus 8 emploie le V8 3.5 litres en alu fabriqué par Rover sous licence GM. Ce moteur à injection donne une puissance de 196 ch dans sa dernière itération et permet d’accélérer de 0 à 100 km/h en un peu plus de 5.6 secondes. A la même époque, Peter Morgan fait une promotion décalée en déclarant : “Il y a plus de raisons de ne pas acheter une Morgan que de raisons d’en acheter une.” La liste d’attente devient une légende.

 

1990 Morgan Plus 8 Injection 3.9 - Photos : Marc Vorgers

 

A partir de 1975, les normes de sécurité et anti-pollution commencent à être appliquées et empiètent sur les modestes ressources de la compagnie. La construction est toujours faite à Malvern Link, à la main sans chaîne de montage, selon la technique traditionnelle des autos d’avant-guerre, depuis 1936, date de construction de la première 4/4. Les techniques ont peu évolué, mais la modernisation a permis des gains de productivité. Les 155 employés sortent 9 voitures par semaine et mettent 15 jours (au lieu de trois mois) pour construire chaque voiture. Avec ces cadences, la liste d’attente peut atteindre un an.

 

Morgan Plus 8 (1979)

 

En 1997, le processus de fabrication est largement revu avec le nouveau dessin de la partie avant pour les airbags, et la standardisation des nouvelles ailes en aluminium surperformées sur tous les modèles à l’exception de la Plus 4.

 

1987 Morgan +8 - Photos : Marc Vorgers
Morgan Aero 8

 

En 2000, l’Aero 8 est présentée au salon de Genève, renouvelant une gamme ancienne. Son esthétique peut ne pas plaire aux traditionalistes invétérés que sont les Morgan Enthusiasts, mais la construction repose encore sur la structure en frêne sur un châssis métallique (alu cette fois). Avec le moteur V8 BMW dans une voiture pesant deux fois moins qu’une BMW de série, l’Aero 8 est un avion. Elle avale le 0 à 100 en 4.9 secondes.

 

Photo : Autolabor

 

Le 20 octobre 2003 voit le décès de Peter Morgan. Charles lui succède. Depuis sa fondation, Morgan n'utilise pas de chaîne de montage. Une large partie de la fabrication se fait encore à la main. Depuis 1936, les voitures sont construites selon le même procédé, alors courant dans la construction automobile. Sur un châssis en acier, composé de deux poutres longitudinales et de plusieurs traverses, est attaché un bâti en frêne, lui-même recouvert de la carrosserie. Ce sont les dernières voitures à être toujours construites selon ce schéma. En dépit de cette méthode ancienne, les Morgan répondent aux normes de « crash test ». Pour acheter une Morgan neuve, il faut la commander et attendre au minimum six mois pour sa livraison. Le système fait recette avec une courbe de commandes sans cesse croissante : 400 en 1990, 500 en 2000 et 1000 voitures en 2011.

 

Morgan Factory

Morgan Three Wheeler

Morgan Three Wheeler 2012

 

Morgan a remis en fabrication en 2011 un nouveau trois roues, fidèle à l’ADN originel, avec châssis bois et carrosserie en aluminium. Il est animé d’un moteur Harley-Davidson en V de 1 800 cm3 développant 100 ch, couplé à une boîte Mazda à cinq rapports. Les performances autorisent à cette fusée aluminium de passer de 0 à 100 km/h en 4.5 secondes et d’atteindre une vitesse de 115 mph.