Lincoln Premiere (1956-1958)

Crédit Photo : Conceptcarz.com

Publié par Philippe Baron le 18 décembre 2012.

 

Au début des années cinquante, Lincoln, division de luxe de Ford, montre qu’elle est aussi capable d’embraser la compétition en remportant trois victoires successives au Mexique dans la Carrera Panamericana de 1952 à 1954. Pourtant, elle ne participe pas au gros boum des ventes de Detroit de l’année 1955. Mais, l’entreprise est confiante et a raison de l’être lorsqu’elle présente ses modèles 1956 dont la prestigieuse Premiere.




 

En septembre 1955, Lincoln présente la Premiere, sur laquelle le styliste Bill Schmidt à travailler pendant près de 4 ans, en configuration coupé deux portes, berline quatre portes et cabriolet avec capote en toile automatique. A ses côtes, la Lincoln Capri semble identique mais son degré de finition est sensiblement inférieur, ses performances légèrement moindres et n’est pas disponible en convertible.

 

La Premiere (première du nom) respecte les mensurations des hauts de gamme américains de l’époque avec une longueur de 5,66 m et une largeur de 2.03 m. Elle arbore un pare-brise panoramique et pour la sécurité, son volant est rétractable, empêchant le conducteur de s’empaler sur la colonne de direction en cas d’accident. Les vitres et banquette avant de cette six places sont électriques. Elle est dotée de la direction et du freinage assistés, et de la transmission automatique TurboDrive à trois rapports en série. Son moteur est l’un des plus gros V8 commercialisé. Sa cylindrée de 6 030 cm3 lui procure 285 ch à 4 600 tr/min et propulse la voiture de deux tonnes à 185 km/h. Le 0 à 100 km/h est donné en 11.2 sec et la consommation à 20 litres/100 km.

Crédit Photo : Boldride

 

Au final pour l’année 1956, Lincoln réalise un plus qu’honorable bilan au niveau de ses ventes qui sont passées de 27 222 unités en 1955 à 50 322 en 1956 dont 2 447 cabriolets.

 

Catalogue 1956 - Crédit : Howard Nourse

 

La Lincoln Premiere 1957 cède à la mode des doubles phares verticaux et des appendices arrière démesurés qui lui font gagner quelques centimètres pour atteindre une longueur de 5.70 m. Une nouvelle version apparaît « Landau » pour ses 4 portes sans montants au niveau des portières comme les coupés. Cependant les ventes fléchissent quelque peu avec 41 093 exemplaires pour l’année 1957.

 

1957 Lincoln Premiere : Photos : Bonhams

 

La Lincoln Premiere 1958 voit ses doubles phares positionnés obliquement et la cylindrée atteint maintenant 7 043 cm3 avec 375 ch. Cette fois-ci, les ventes déclinent sérieusement suite à la récession que subissent les Etats-Unis. : 28 684 unités sont enregistrées soit quatre fois moins que le grand concurrent Cadillac. L’âge d’or de ces modèles extravagants est maintenant révolu. Aujourd’hui, la cote de ses nobles représentantes augmente d’année en année, située aux alentours de 100 000 €, mais en 2006 un cabriolet Premiere a atteint aux enchères la somme de 275 000 dollars.

 

Lincoln Capri 1958
Lincoln Premiere 1958