LaSalle (1927-1940)

Publicité de presse pour les LaSalle de 1927 - Crédit Image : leroux.andre.free.fr

 

Publié par Philippe Baron le 13 février 2013.

 

Au milieu des années 20, Alfred P. Sloan, le nouveau patron de la toute puissante General Motors, fait le constat qu’il existe un vide entre les très chères et prestigieuses Cadillac et la marque Buick, leader des voitures populaires, plus de 1 000 dollars les séparent. Pour attirer de nouveaux clients, il crée une marque intermédiaire dont les modèles bénéficieront du savoir-faire de Cadillac pour la mécanique et son haut degré de finition mais dans un format moindre. Cette nouvelle marque portera le nom de LaSalle.

 

1929 LaSalle Convertible Coupe by Fisher - Crédit Photo : RM Auctions
1929 LaSalle Phaeton - Photo : Scott Nidermaier, RM Auctions

 

Si Cadillac tient son nom du français Antoine de la Mothe Cadillac, fondateur de la ville de Detroit, LaSalle prend son nom d’un autre français, un rouannais du nom de Robert Cavelier de LaSalle qui prit possession en 1682 de terres au nom de Louis XIV qu’il nomma la Louisiane.

 

Robert Cavelier de LaSalle sur une LaSalle de 1930.

 

Pour cette nouvelle marque, Alfred P. Sloan et Lawrence P. Fisher, président de Cadillac, font appel à un jeune styliste pour dessiner la première LaSalle. Son nom est Harley Earl, l’homme qui bouleversera les tendances de Detroit en matière de design pendant une carrière longue de 32 ans.

 

Cadillac LaSalle, 1930
1930 LaSalle All-Weather Phaeton - Photos : Darin Schnabel, RM Auctions

 

La marque LaSalle est lancée officiellement en mars 1927. Les voitures sont fabriquées par Cadillac et la publicité ne manque pas de le rappeler avec le « Manufactured by the Cadillac Motor Car ». Tout semble aller pour le mieux avec plus de 50 000 voitures vendues à la fin de 1929, mais avec le Krach boursier de Wall Street, les ventes chutent de façon spectaculaire. Aussi, à partir de 1934, les LaSalle sont fabriquées avec des pièces standards de toutes les autres marques de GM dont le 8-cylindres en ligne Olds.

 

LaSalle 1934 Official Pacemaker Indianapolis 500 Mile Race - Crédit Photo : Auctions America

 

En 1934, les ventes LaSalle remontent grâce aux nouvelles lignes de carrosserie, phares en forme d’obus reliés aux flancs, radiateur en V, suspension indépendante, ailes ponton, freins hydrauliques et châssis d’une grande finesse. En 1937, les LaSalle récupèrent le valeureux V8 Cadillac de la Série 60. La publicité insiste que la LaSalle est bien une production Cadillac à part entière…mais bien moins chère.

 

1936 LaSalle Convertible Coupe - RM Auctions

 

Malgré des ventes qui remontent, LaSalle ne peut rivaliser avec Packard et Lincoln qui venait d’entrer en compétition avec la Zephyr. LaSalle souffre d’un véritable manque d'identité auprès de la clientèle. La firme reste dans le sillage de Cadillac sans pouvoir développer une voiture de réel prestige qui la démarquerait. A l’approche de la seconde guerre mondiale, la production est stoppée avec 176 634 voitures produites entre 1927 et 1940. Ce sera la Série 61, niveau inférieur de Cadillac, qui assurera désormais le segment de prix occupé par les LaSalle. Le succès ne se fera pas attendre avec des ventes qui atteindront le double de celles des LaSalle de 1940, preuve qu’un nom juste peut tout décider.

 

1940 LaSalle Convertible Sedan - Photos : Gabor Mayer
LaSalle Convertible Coupe 1940