Land Rover Séries I, II & III (1948-1985)

Land Rover Serie I

 

Publié par Philippe Baron le 17 octobre 2014.

 

Spécialisée dans le véhicule tout-terrain, la marque Land Rover a été fondée en 1948 par la firme britannique Rover. De conception simple et robuste, le Land Rover est apte à rouler dans des environnements exigeants. Ce véhicule multi-usages offre la possibilité de rouler en cabriolet, pare-brise rabattu ou non, sous bâche, ou sous un toit en dur en aluminium. Il évoque aussi de tendres souvenirs d’enfance à ceux qui suivaient en 1969 la série télévisée d’aventures animalières Daktari dont il était le véhicule vedette.

 

 

Après la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement britannique encouragea ses industriels à trouver de nouvelles idées pour relancer les exportations. Maurice Wilks, ingénieur en chef chez Rover, avait remarqué en effet que la Jeep s'était rendue indispensable auprès des populations civiles. Il proposa alors un véhicule utilitaire, à l'aise sur tous les terrains et peu onéreux grâce à une conception très simple : châssis en échelle, ponts rigides et carrosserie boulonnée. La pénurie d'acier interdisant la production d'une telle carrosserie à grande échelle, Rover eut l'idée de se tourner vers l'aluminium aéronautique pour habiller ses châssis. Le 30 avril 1948, le premier Land est présenté au Salon de l'automobile d'Amsterdam.

 

 

Le Land Rover Série I, disponible avec châssis court ou long, bâché, tôlé, vitré ou Station Wagon, est un engin polyvalent dont la robustesse est mise à rude épreuve dans le monde entier. Le mécanisme des moyeux débrayables (free wheeling hubs) peut s'ajouter en accessoire à la sélection manuelle deux ou quatre roues motrices, dès 1950. La cylindrée de 1.6 l passe à 2 litres et la puissance de 50 à 52 chevaux à partir de 1953, tandis que la carrosserie à flancs plats demeure inchangée.

 

 

En 1958, le dixième anniversaire de la marque est célébré par l'arrivée du Série II. Quoique très semblables à leur prédécesseur, le 88 et le 109 (chiffres correspondant à l’empattement en pouces) apparaissent mieux finis que les premiers. On note l'apparition d’une carrosserie plus volumineuse que la précédente, avec un renflement latéral sur toute la longueur de la caisse et une calandre en grillage métallique. Ils sont, en outre, dotés du 2¼ litres en version à essence ou Diesel, dernière évolution du précédent 2 litres.

 

Land Rover Série II

 

En 1959, le 250 000e Land Rover sort des chaînes de l'usine britannique de Solihull et en 1966, c'est au tour du 500 000e Land d'être fêté. En 1967, le Land 109 est équipé (en option) d'un 6 cylindres 2,6 litres de 83 ch et en 1968, les phares, jusqu'alors placés devant le radiateur, migrent vers les extrémités d'ailes pour suivre la législation américaine. Cette année-là, la British Leyland Motor Corporation Ltd, possédant une très grande gamme de fabricants de voitures britanniques, devient propriétaire de Rover. De 1966 à 1969, des modèles de cette série sont utilisés lors des épisodes TV de la série américaine d'aventures animalières Daktari.

 

 

En 1971, le flambeau est repris par le Série III et la 750 000e unité est produite. Le Land Rover évolue sensiblement avec une nouvelle calandre en plastique, des charnières plates, une nouvelle planche de bord avec instruments faisant face au conducteur, une nouvelle suspension, boîte de vitesses synchronisée et un moteur de 2¼ l à 5 paliers qui apporte un réel agrément (moins de vibrations et moins de bruit) à partir de la fin 1980. Lorsque la production du Série III cesse, en 1985, plus d'un million de véhicules sont sortis des ateliers de Solihull depuis l'apparition du Série I en 1948.

 

Land Rover Serie III