Lamborghini 350 GT / 400 GT (1964-1968)

1965 Lamborghini 350 GT - Photos : RM Auctions

 

Publié par Philippe Baron le 14 août 2015.

 

Riche constructeur de matériel agricole, l’ingénieur italien Ferrucio Lamborghini est passionné de voitures de sport et possède trois Ferrari. Rencontrant des problèmes d’embrayage à répétitions, il en avertit Enzo Ferrari qui avec ironie lui répond que le problème est certainement dû à son style de conduite. La légende veut que Lamborghini, furieux, ai juré de battre Ferrari à son propre jeu et se soit ainsi lancé sans compter en 1962 dans la conception de la Lamborghini 350 GT.

 

 

Grand amateur de voitures exclusives et pilote amateur dans sa jeunesse, Ferrucio Lamborghini, piqué au vif par l’arrogance d’Enzo Ferrari, se lance dans la conception de sa propre GT en recrutant une équipe de jeunes talents pour créer sa propre GT. L’industriel bolognais fonde sa société Automobili Lamborghini en octobre 1963 et présente dans la foulée le prototype 350 GTV au Salon de Turin.

 

Lamborghini 350 GTV

 

Fabriquée en un seul exemplaire, la 350 GTV est extrêmement novatrice pour l'époque et à la pointe de la technique : châssis tubulaire, quatre roues indépendantes, moteur V12 à quatre arbres à cames en tête et carter sec. En quête de perfection, Ferruccio Lamborghini et son équipe se remettent immédiatement au travail pour parachever leur chef-d'œuvre débuté en 1962, lorsque Ferrucio Lamborghini recrute Giotto Bizzarrini, le concepteur de la mythique 250 GTO, licencié de chez Ferrari quelques mois plus tôt. Mais le V12 proposé par l’ingénieur ne satisfait pas les exigences du commanditaire, la mécanique de compétition étant trop pointue et difficilement utilisable au quotidien.

 

 

Une brouille s’installe et voit le remplacement de Giotto Bizzarrini par Giampaolo Dallara, jeune motoriste venu de chez Ferrari. Sa mission est de fiabiliser l’impétueux V12. Il est épaulé à la tâche par Paolo Stanzani pour dégonfler, légèrement le V12 qui fournira tout de même 280 ch CUNA à un régime de 6 500 tr/min tandis que le couple maximal de 31,5 m.kg est obtenu à 4 700 tr/min. 

 

Lamborghini 350 GT - Photos : Darin Schnabel, RM Auctions

 

La célèbre officine milanaise Touring, sous le crayon de Carlo-Felice Bianchi-Anderloni, peaufine les superbes formes signées par Franco Scaglione. Ainsi gréée, la Lamborghini 350 GT est dévoilée au Salon de Genève 1964, parée du taureau, emblème de la marque, qui reprend le signe astral de son fondateur. 

 

 

A partir du printemps 1964, la commercialisation de la 350 GT commence à petite cadence. La jeune entité est dans un état d’euphorie. Mais bien que reconnaissant la supériorité de la Lamborghini, les clients fortunés mettent un certain temps à changer d’allégeance. Seuls, 13 exemplaires du pur-sang sont assemblés avant la fin de l’année. 

 

Photos : Ghislain Balemboy- V12GT

 

Prudent, Ferrucio Lamborghini ne veut pas s’engager dans la compétition pour ne pas épuiser la trésorerie en vaines dépenses. Lorsque la lignée s’éteint en 1967 après trois années, 120 exemplaires de la 350 GT auront été construits, soit une quantité bien moindre que l’objectif original de 500 voitures par an.

 

1966 Lamborghini 400 GT 2+2 - Photo : Gooding & Company
1967 Lamborghini 400 GT

 

La 400 GT ‘2+2’ est présentée au Salon de Genève 1966. Elle se veut l’évolution de la 350 GT. Ses doubles optiques répondent à la législation américaine, une concession pour pouvoir y exporter le modèle le plus rapidement. L’empattement passe de 2,25 m à 2,55 m, profitant au confort des passagers. 247 exemplaires sortiront de l’usine de Sant’Agata jusqu’en 1968, date à laquelle l’Islero  prendra la relève. 

 

 

Pour un ordre d’idée, sur le marché français de 1965, une DS 21, haut de gamme par excellence, valait 15 500 F alors que la 350 GT s’affichait à 73 000 F, proche du prix d’une Ferrari 275 GTB à 73 500 F, de la Maserati Mistral vendue 74 000 F et de l’Aston Martin DB à 74 500 F.  La Jaguar Type E cassait les prix à ‘seulement’ 39 700 F et la Chevrolet Corvette Sting Ray à 45 500 F.