Jaguar Type E Série 2 (1968–1970)

1969 Jaguar E-Type

 

Publié par Philippe Baron le 23 janvier 2015.

 

En 1967, la législation américaine s’acharne sur la Type E. Avec ses phares sous bulles, la Féline n'est plus homologable sur son plus important marché, les USA. C'est pourquoi, en 1968, apparaît la série II découlant de la série non officielle appelée Série 1,5. La Jaguar perd ses bulles et gagne des optiques arrière plus importantes. Maintenant « convenable », avec en prime l’air conditionné, la Type E Série 2 répond aux exigences antipollution et aux normes de sécurité des États-Unis.

 

1968 Jaguar E-type Serie 1.5 roadster - Photos : Marc Vorgers

 

En 1968, La Type E subit quelques modifications techniques et esthétiques. Ces modifications sont liées aux exigences antipollution et aux normes de sécurité des États-Unis, premier marché pour Jaguar, ainsi que par la nécessité d'améliorer la fiabilité. Esthétiquement, les différences extérieures portent essentiellement sur l'absence de couvertures vitrées des phares, des pare-chocs plus enveloppants et plus hauts, une entrée d'air plus grande à l'avant pour améliorer le refroidissement, à l'intérieur, un tableau de bord différent avec des interrupteurs basculants. 

 

1969 Jaguar E-type 4.2 Litre OTS (roadster) Series 2 - Photos : Marc Vorgers

 

Sur le plan mécanique, Le moteur est toujours le 6 cylindres en ligne de 4 235 cm3 d’une puissance de 265 ch à 5 400 tr/mn. Aux USA, les trois carburateurs SU HD8 sont remplacés par deux carburateurs Zenith-Stromberg, ce qui diminue la puissance de la voiture comme sur la série 1,5 à 175 ch. Les versions européennes conservent les trois carburateurs SU HD8. Les freins à disque sont maintenant des Girling beaucoup plus performants que le système Dunlop des séries précédentes. La série 2 est la plus fiable (et la plus facile à conduire dans la circulation moderne) des Jaguars type E.

 

1969 Jaguar E-type 4.2 Litre OTS series 2 Photo : Marc Vorgers

 

Le coupé E 2 places série II a été fabriqué à 3 786 exemplaires avec la conduite à gauche, dans le même temps il y a eu presque 8 000 cabriolets et 4 287 coupés 2+2 pendant la période de production s'étalant entre août 1968 et octobre 1970. 

 

1969 Jaguar E-type 4.2 Litre FHC series 2 - Photos : Marc Vorgers
1969 Jaguar E-Type - Photos : Precious Metals-Fine Motor Cars
1969 Jaguar E-Type Series II - Photos : Classic Showcase, Inc.