Isotta-Fraschini Tipo 8/8A/8B/8C (1919-1949)

1931 Isotta Fraschini Tipo 8A Spyder "Flying Star"

Publié par Philippe Baron le 28 octobre 2017.

 

Dans les années 20 et 30, Isotta Fraschini était l'un des constructeurs de voitures de luxe les plus novateurs au monde. Cette marque italienne, qui appartenait à l’avocat Cesare Isotta et aux frères Fraschini, construisait des voitures de rêves que seuls,  des magnats de la finance, des membres de la noblesse, des hommes d’état qui ne respectaient pas toujours le symbole de l’égalité comme Joseph Staline ou les premières stars hollywoodiennes, pouvaient acquérir.

 

1924 Isotta Fraschini Tipo 8 Torpedo Tourer

 

En août 1919, le constructeur milanais proposa une nouvelle automobile de très haut de gamme, destinée à une très riche clientèle internationale : la Tipo 8, équipée d'un moteur à 8 cylindres en ligne, le premier du genre en production en série au monde et des freins sur les quatre roues, comme tous les modèles I.F. depuis 1909. Chef d’œuvre de Giustino Cattaneo, qui lui doit son titre de docteur honoris causa en mécanique, la Tipo 8 est reconnue immédiatement comme la voiture qui représente le luxe et l'élégance automobile. Voiture prestigieuse, elle est la voiture la plus désirée au monde à l'époque et trouve un très bon débouché commercial aux États-Unis. Elle sera produite en trois versions jusqu’en 1932.

 

1927 Isotta Fraschini Tipo 8A Boattail Tourer by Cesare Sala

 

La Tipo 8A  est lancée en 1924 et se voit habillée par les principaux carrossiers italiens, Castagna, Touring, Sala mais aussi américains dont Fleetwood qui habilla deux châssis pour Rudolph Valentino. Aux Etats-Unis, où près d'un tiers de la production Isotta se vend, le prix d'une 8A dépasse celui d'une Duesenberg Model J et dépasse les 20.000 US$ (260 892 $ de nos jours).

 

1927 Isotta Fraschini 8A Roadster
1928 Isotta Fraschini Tipo 8A Castagna of Milan Italy.
À partir de 1931, l'entreprise connait des difficultés avec la grande dépression aux États-Unis qui affecte très sévèrement les ventes de véhicules de luxe. Les concessionnaires Isotta-Fraschini de Ne Publicité 1930
1930 Isotta Fraschini Tipo 8A Convertible Sedan by Castagna

 

L'Isotta Fraschini Tipo 8A bénéficie du moteur le plus puissant jamais produit dans le milieu des années 1920. La puissance du huit cylindres en ligne de 7.4 litres – soupapes en tête, arbre à cames central dans le carter – est transmise à l’essieu moteur arrière par une boîte de vitesse non synchronisée. Ce qui ne gène nullement car les 110 ch délivrés à 2 400 tr/min déjà permet au chauffeur de rouler en troisième pratiquement à n’importe quelle allure. La 8A  évolue en 8AS et 8 ASS avec maintenant une puissance de 135 ch.

 

1931 Isotta Fraschini Tipo 8A Spyder "Flying Star"

 

À partir de 1931, l'entreprise connait des difficultés avec la grande dépression aux États-Unis qui affecte très sévèrement les ventes de véhicules de luxe. Les concessionnaires Isotta-Fraschini de New York mais aussi de San Paolo, Buenos Aires et Santiago du Chili ont fermé leurs portes faute de commandes. Aussi, pour stimuler les ventes, la société I.F. introduit un nouveau modèle, la Tipo 8B dont le châssis comme le moteur sont identiques à ceux de la Tipo 8ASS mais la boîte de vitesses est à quatre rapports contre trois pour la boîte originale de 1919. Notons que la consommation est de l’ordre de 28 litres aux 100 km.

 

1947 Isotta Fraschini Tipo 8C Monterosa Berlina 2 portes designed by Touring & Tipo 8C Monterosa Cabriolet designed by Boneschi

 

En 1932, le comte Caproni di Talideo, patron de la société italienne constructeur des avions Caproni, rachète la société Isotta Fraschini. La production de voitures cesse au profit des moteurs d'avions, Mais, après la guerre, lsotta Fraschini tente une dernière tentative dans le domaine automobile avec la 8 C Monterosa dénommée d’après la Via Monterosa de Milan où l’entreprise possède son siège social. 

 

 

L’élaboration de ce modèle débuta dès la fin de la guerre et à l’automne 1947, il fut présenté au Salon de l’Auto de Paris. D’une conception de Fabio Luigi Rapi, la voiture possède un moteur 8-cylindres en V installé à l’arrière et entraînant les roues arrière. La cylindrée est de 2 544 cm³ avec un arbre à cames en tête central. Pour 4 200 tr/mn, la puissance maximale est de 125 ch. Font bloc avec le moteur une boîte de vitesses synchronisée à cinq rapports et le distributeur.

 

 

La carrosserie de type berline à quatre portes est fixée sur un châssis plate-forme fait de profilés fermés en cassette. A l’avant, se trouvent le radiateur et des roues de secours, ce qui laisse peu de place pour emporter des bagages. A l’avant comme à l’arrière, les roues indépendantes sont soutenues par des amortisseurs hydrauliques, des ressorts et des taquets de caoutchouc. Des freins hydrauliques à tambour asservissent toutes les roues. La vitesse maximale du véhicule voisine les 160 km/h.

 

Photos : Concept-Carz

 

Plusieurs carrosseries d’Isotta-Fraschini sont aussi des créations de plusieurs firmes carrossières italiennes, Boneschi, Touring et Zagato. Pas plus de vingt exemplaires de Monterosa ont été vendus, la majorité exportée vers les États-Unis, de 1947 jusqu’à la cessation d’activités de la société en 1949.