Humber Imperial (1964-1967)

Photo : evertkooij.nl

 

Publié par Philippe Baron le 6 janvier 2014.

 

Version de luxe de la berline Super Snipe, l’Imperial ne fut proposée à la vente que pendant trois ans au milieu des années 1960. Le constructeur britannique Humber avait déjà utilisé le nom Imperial durant les années 1930 et 1940. Le design de ce nouveau modèle se rapprochait désormais du style américain, ce qui n’avait rien d’étonnant, puisque Humber était sous le contrôle de Chrysler.

 

1967 Humber Imperial - Photo : Vic Hughes

 

L’Imperial se reconnait rapidement de la Super Snipe par son toit recouvert de cuir noir qui lui donne un signe de prestige supplémentaire. A l’intérieur, l’accent est mis sur le confort et la qualité avec de nombreuses boiseries et des tapis. Les touches luxueuses ne manquent pas comme des tablettes rabattables pour les passagers arrière et des liseuses individuelles. L’Imperial est proposée en break mais aussi dans une version encore plus haut de gamme, sous la forme d’une limousine avec vitre coulissante séparant le chauffeur et le compartiment passagers.

 

 

L’Imperial, comme la Super Snipe, est propulsée par un moteur 6 cylindres de 2 965 cm3 de 137 ch, alimenté par un double carburateur, qui lui permet d’atteindre les 163 km/h. Elle est équipée d’une boîte de vitesses automatique en standard, ou d’une version manuelle en option, de la direction assistée, un chauffage pour les passagers arrière et des amortisseurs Selectaride à commande électrique.

 

1965 Humber Imperial - Photos : calumb1

 

Contrairement à la plupart des constructeurs des années 1960, qui s’efforçaient à produire des voitures pour monsieur Tout-le-monde, Humber affichait sans complexe son élitisme et vantait sa voiture comme un signe de réussite sociale. La Humber Imperial fut produite à 3 032 exemplaires.