Honda Civic 4 (1987-1991)

 

Publié par Philippe Baron le 17 février 2013.

 

Depuis sa naissance en 1972, la Honda Civic est devenue un « must » incontournable tant d’un point de vue stylistique que technique. Totalement renouvelée en 1987, la gamme Civic renforce son potentiel de séduction grâce en particulier, à son style plus souple, plus aérodynamique et à ses moteurs, tous équipés de culasses à 4 soupapes par cylindres, et l’introduction du système inédit VTEC pour 1990.


1989 Honda Civic Sedan

 

Le phénomène Civic s’est développé dès 1972 à partir d’une petite berline bicorps à hayon qui s’est très vite imposée sur le marché nord-américain. Le modèle s’est par la suite démultiplié pour constituer une famille complète de voitures faites sur dimension en fonction des différents goûts régionaux, et fabriquées sur une douzaine de sites dans le monde.

1987 Honda Civic dans sa version Hatchback

 

La Honda Civic a démarré petite avant de grandir régulièrement en format et en puissance parallèlement aux attentes du marché et au pouvoir d’achat croissant des acheteurs. Sa longue existence est d’être toujours restée à l’avant-garde des développements de la technique, et en tant qu’adapte précoce de la traction avant, la Civic s’est toujours montrée plaisante à piloter en faisant preuve d’un comportement dynamique précis.

 

 

Depuis la deuxième génération de 1979, légèrement agrandie, les changements interviennent tous les quatre ou cinq ans. En 1984, la génération 3 a été couronnée à Turin par le prix du Design Automobile et à Paris par le Trophée de la Créativité décerné par l’Automobile Magazine. La génération 4 de 1987 en reprend la structure adoptée avec la berline 3 portes Hatchback au profil « break de chasse », une berline classique 4 portes/3 volumes « Sedan », un break minivanisé « Shuttle », précurseur des véhicules monocorps, et un coupé 3 portes CRX. Bâti sur un empattement court, doté d’une mécanique très vivante et d’une silhouette râblée, agressive et pleine de charme, le coupé CRX renoue avec l’esprit et le tempérament de feu de la S800. 

 

 

Les modèles de la gamme Civic 1987 sont tous équipés de culasses à 4 soupapes par cylindres. Sur les berlines bicorps, la motorisation débute avec un 1396 cm3 de 90 ch DIN, 2 carburateurs, couple 11.4 mkg à 4 500 tr/min, boîte 5 rapports, 175 km/h. La version 1590 cm3 est à injection électronique, 130 ch DIN à 6 200 tr/min, couple 14.6 mkg à 5 700 tr/min, 200 km/h.

 



La Civic dans sa variante break nommée Shuttle

 

La nouveauté pour cette génération intervient en 1990 avec une motorisation supplémentaire et infernale, baptisée VTEC, issue du 1.6 litres, offrant un supplément de puissance appréciable dû à un système de distribution variable. Le système VTEC procure beaucoup de puissance à haut régime tout en conservant la puissance et le couple à bas régime. Il permet au moteur de fonctionner avec deux soupapes à bas et moyen régime pour fournir un meilleur couple moteur. Lorsque le moteur tourne à haut régime, le système VTEC active l’utilisation d’une autre soupape d’admission pour chaque cylindre de façon à fournir la puissance d’un moteur à 4 soupapes par cylindre. Le mélange air-essence est modifié en fonction de ces modes de fonctionnement. La berline 3 portes et le coupé CRX peuvent bénéficier de cette motorisation. La puissance est de 150 ch DIN avec un couple de 14.8 mkg. La vitesse passe à 208 km/h pour la berline et 225 km/h pour le coupé CRX.

 

Honda Civic Coupé CR-X

 

La cinquième génération Civic sera lancée au Salon de Francfort 1991. Le constructeur japonais ne prendra pas trop de risques esthétiques mais la Civic restera toujours aussi moderne en conservant sa forte personnalité.



1990 Honda Civic CR-X