Gaz Volga M21 (1955-1970)

 

Publié par Philippe Baron le 5 mars 2017.

 

À l’occasion d’un raid aller-retour Moscou-Crimée en 1955, le constructeur russe GAZ dévoile un nouveau modèle d’inspiration américaine, la Volga, qui remplace la Pobieda. Véritable légende sur roues dans son pays, la Volga séduira les administrations, les membres influents du parti communiste, le KGB avec une version spéciale V8 5.5 l 195 ch (M23), ainsi que quelques clients européens.



Gaz Volga M21 (série I 1956-1958) - Photos : smcars.net

 

Le style de la grande berline M21, baptisée Volga, s’inspire de la Ford Customline de 1952 et de la Plymouth Cranbrook 1953. Plus imposante que la Pobieda, la Volga mesure 4,83 m de long pour 1,80 m de large. Le moteur est un 4 cylindres, d’une cylindrée de 2 445 cm³ et fabriqué par l’usine ZMZ. La version russe développe 75 ch, tandis que celle destinée à l’exportation sort 80 ch du même 2,5. À Leipzig, en 1955, GAZ annonce que la voiture sortira avec une boîte automatique à 3 rapports, à convertisseur hydraulique de couple. Mais cette boîte, trop complexe, est abandonnée en 1958 et seules 700 Volga en ont bénéficié.

 

 

Le moteur, mis au point tardivement, a retardé la mise en production, qui débute le 15 octobre 1956. Jusqu’à l’été 1957, les Volga doivent se contenter du moteur porté à 65 ch et de la boîte 3 vitesses de la Pobieda. Plus rapide (135 km/h), plus confortable et plus sobre que celle qu’elle remplace, la Volga constitue un très net progrès pour GAZ et l’automobile russe. De 1955 à 1970 la M21 se déclinera en 3 séries, la première est directement inspirée du design américain (Ford Customline) avec une calandre horizontale et une étoile au centre, la série II, la plus prisée, arbore un renne bondissant sur son capot qui disparaîtra avec la série III, tout comme les pare- chocs à bananes.

 

GAZ Volga - Série II (1958-1962) - Photos : LVA - Exposée en 1958 à l’Exposition Internationale de Bruxelles, la Volga change cette année-là sa calandre, désormais entièrement chromée avec de larges ouvertures verticales.

 

Début 1961, est présenté le break M22, produit à partir de 1962, et qui adopte une calandre plus élégante, à fines baguettes verticales. Cette Volga 3e série sera la plus répandue des M21.

 

1962-1965 GAZ-22 Volga

 

La Volga est importée en Belgique dès 1961 par la société Sobimpex (157 ventes cette année-là), qui a l’idée de proposer la berline russe en Diesel. Présentée au Salon de Bruxelles en janvier 1961, la Volga Diesel à moteur Perkins 1.6 de 48 ch représentera jusqu’à 80 % des ventes de la voiture. Cependant, les 48 ch peinent à entraîner la lourde voiture russe et la vitesse de pointe n’excède pas 120 km/h. Le Diesel sera aussi monté sur le break M22, nommé « Week-end » en Belgique. En 1963, le Diesel Perkins est remplacé par un 2.3 Rover fort de 65 ch, permettant une vitesse maximale de 125 km/h.



GAZ Volga Série III (1962-1970)
Photo : Ralf Christian Kunkel

 

En 1967, arrive la toute nouvelle Volga M24. La relève étant assurée, la M21/M22 disparaît de l’usine de Gorki le 15 juillet 1970, après 638 875 exemplaires produits.



Photo : Ralf Kunkel Christian
1965–70 Gaz Volga M22
Photo : auta5p.eu