Fiat Dino (1966-1972)

Crédit Photo : Simon Clay courtesy of RM Auctions

 

Publié par Philippe Baron le 31 janvier 2013.

 

En 1966, pour obtenir rapidement l’homologation en Formule 2 de son moteur Dino, Ferrari doit produire au moins 500 véhicules équipés de ce V6 conçu à l’origine par Alfredino ‘Dino’ Ferrari, le jeune fils décédé prématurément en 1956 d’Enzo Ferrari. La capacité de production de l’usine de Maranello s’avérant insuffisante, Ferrari trouve en Fiat un allié de circonstance pour construire les moteurs qui équiperont sa Dino mais également la future Fiat de haut de gamme.



1971 Fiat Dino 2400 Spyder - Crédit Photo : Kidston

 

Suite à cet accord de coopération entre le géant turinois et la firme de prestige de Maranello, à côté des très sportives et coûteuses versions Ferrari (les 206 GT), il est décidé de construire les beaucoup plus abordables versions badgées Fiat. En réalité le seul point commun entre les deux modèles Dino Ferrari et Dino Fiat est le moteur V6 de 2 litres. Ce bloc est en alliage léger de 1 987 cm3 – 86x57mm – accolé à une boîte de vitesse à cinq rapports et alimenté par trois carburateurs Weber 40 DCN. Le V6 développe 160 ch CUNA à 7 200 tr/min. La suspension avant à bras oscillants est guidée par des ressorts hélicoïdaux mais le pont arrière rigide est suspendu par des lames semi-elliptiques. La vitesse maximale est de 210 km/h.

 

 

La première Fiat Dino, présentée au Salon de Turin en novembre 1966, est un séduisant spider dessiné par le maître carrossier Pininfarina, tandis que le coupé, signé Bertone, est dévoilé lors du Salon de Genève en mars 1967. Equipée de la même mécanique que le Spider, le coupé dispose par contre d'un empattement plus important de 2,55 m, contre les 2.28 m du spider.

 

 

En 1969, La deuxième série Dino, la Dino 2400, conserve les mêmes carrosseries mais se distingue avec une nouvelle calandre à motif quadrillé et un intérieur revu avec un niveau de finition plus luxueux. La cylindrée du moteur, qui adopte un bloc en fonte avec une culasse en aluminium, passe à 2 418 cm³ et sa puissance à 180 ch, avec un train arrière identique à celui de la Fiat 130 à roues indépendantes.

 

 

La production s'arrête en 1972 avec au total 7 651 exemplaires fabriqués : Dino Spider 2,0 L : 1 163 // Dino Spider 2,4 L : 420 // Dino Coupé 2,0 L : 3 670 // Dino Coupé 2,4 L : 2 398.



1967 Fiat Dino - Photos : RM Auctions