Fiat Bertone X 1/9 (1972-1989)

 

Publié par Philippe Baron le 30 juin 2014.

 

La Carrozzeria Bertone présente au Salon de l'Automobile de Turin en 1969, un prototype Autobianchi au charme étrange et à l’aspect futuriste du nom de Runabout. En 1971, au cours d'une visite des ateliers Bertone, le président du groupe Fiat, Gianni Agnelli découvre dans un coin le prototype d'un modèle de série réalisé sur la base du Runabout. Très intéressé, il décide très rapidement de faire mettre ce modèle en fabrication. Il est présenté sous le nom de X1/9 au Salon de l'automobile de Turin en 1972. 

 

 

Parce que ce modèle n’est pas conforme aux standards de la marque, Fiat décide de lui donner une appellation énigmatique : X1/9 (‘X1’ en référence aéronautique et ‘9’ pour la cylindrée de 903 cm3 qui était initialement prévue). Stricte deux places à moteur central de 3.97 m de long, la X1/9 est une petite propulsion nerveuse qui utilise les bases mécaniques de la Fiat 128 Rallye. Compact et surbaissé, le spider X1/9 dispose du quatre-cylindres en ligne de 1 290 cm3 de 75 ch, qui a défaut de le rendre sportif avec une vitesse de pointe de 172 km/h, lui donne un caractère enjoué à la conduite grâce à un châssis rigoureux, à une direction précise et à un freinage efficace.

 

 

Avec son allure de gros jouet, le spider Fiat X1/9 présente quelques astuces mises au profit de l’habitacle. Ainsi, il possède deux petits coffres. Le premier est situé derrière le moteur pour un minimum de bagages et le deuxième à l’avant est réservé pour y déposer le toit ‘Targa’. La roue de secours est placée dans un logement spécial derrière le siège passager.

 

 

La Fiat X 1/9 est restylée en mars 1976, son moteur 1300 est remplacé fin 1978 par le 1 498 cm3 de 85 ch de la Fiat Ritmo qui lui permet d’atteindre 180 km/h et le 0 à 100 km/h en 10 secondes. Elle deviendra la X 1/9 Five Speed, équipée d’une boîte de vitesses à cinq rapports.

 

1972 Fiat X1/9 - Photos : AutoBild

 

La X1/9 reçut un large succès aux États-Unis. Ce pays absorbait plus de 70 % de la production globale du modèle surnommé la "Baby Ferrari». À partir de 1981, la quasi-totalité des modèles fabriqués seront d’ailleurs exportés vers les États-Unis. En mars 1982, Fiat, voulant récupérer une ligne de production pour d'autres modèles, confiera à Bertone, l’intégralité de la fabrication. La Fiat X 1/9 deviendra la Bertone X 1/9 avec une mécanique identique mais une présentation différente et plus luxueuse. Bertone réalisera plusieurs séries spéciales de la X1/9 dont une avec une peinture "bicolore" et des revêtements intérieurs en cuir, comme la X 1/9 In de 1982. La fabrication s'arrêtera en 1989 avec la version "Gran Finale" dotée de jantes en alliage de 14 pouces en série et une peinture au mica. Au total, environ 174 000 exemplaires auront été produits entre 1972 et 1989. La Fiat X1/9 était à l’époque la première et la seule voiture du constructeur italien avec un moteur central, deux seules places et de type spider hard-top. La suivante arrivera en 1995 : la Fiat Barchetta.

 

Photos : Hemmings