Ferrari 400 Superamerica (1960-1963)

Publié par Philippe Baron le 24 septembre 2012.

 

La Ferrari 400 Superamerica constitue le premier modèle hors-série du cheval cabré, de la série des Superfast, destinée à répondre aux attentes d’une élite fortunée et exigeante à la recherche de la plus puissante et rapide routière, mais aussi de la plus chère.

 


 

Après ses modèles America et Superamerica des années 50, Ferrari commence une nouvelle décade en présentant au Salon de Bruxelles en janvier 1960 un nouveau modèle 400 Superamerica en version cabriolet 2 places dessiné par Pinin Farina. Son nouveau moteur est un V12 à 60° dit « bloc court », dérivé de celui qu’avait étudié Gioacchino Colombo en 1946. A l’époque il avait une cylindrée de 1500 cc mais dans sa version « tipo 163 », elle passe maintenant à 3967 cc. Alimenté par trois carburateurs Wéber, ce moteur développe une puissance de 340 cv avec un couple impressionnant de 326 Nm à 5000 t/mn et une vitesse maximale selon préparation de 260 à 280 km/h.

 

 

Les lignes inédites de la 400 Superamerica sont nées en soufflerie et marque une rupture avec le style anguleux de la 250 GT. En Octobre 1960, au salon de l’Automobile de Turin, Pinin Farina présente le coupé qui affiche un profil en aile d’avion et un pare-brise très incliné. Il s’agit en fait d’une version retouchée du prototype Aerodinamico dévoilé en 1959. Il perd ses phares escamotables au profit de projecteurs carénés ainsi qu’une prise d’air sur le capot moteur et des feux arrières intégrés dans les fins pare-chocs qui viennent conclure sa poupe effilée par souci d’aérodynamisme.

 

 

En 1962, Ferrari lance une « série II » dont la modification principale touche l’empattement qui est maintenant de 2,60 m et le bossage du capot. La 400 Superamerica sera produite à 47 exemplaires avec de nombreuses variantes en fonction des demandes spéciales des clients et des différents carrossiers auxquels les châssis ont été confiés.  A l’époque le coupé Ferrari était vendu aux alentours de 18 000 Dollars. Sa cote actuelle est de 450 000 € mais lors d’une vente aux enchères à Monaco en 2010, l’un de ces rares cabriolets SWB a été adjugé pour la rondelette somme de 2 800 000 € !....

 

1962 Ferrari 400 Superamerica Coupe Aerodinamico Pininfarina - Photos : Gooding & Company