Ferrari 365 GT4 Berlinetta Boxer (1973-1976)

Crédit Photo : Auto Clasico

Publié par Philippe Baron le 7 janvier 2013.

 

Commercialisée en 1973, la 365 GT4 BB est la première Ferrari à moteur boxer 12 cylindres monté à l’arrière. Pour une excellente stabilité, Pininfarina réalisa une étude aérodynamique créant une carrosserie faite de panneaux d’aluminium posés sur une structure tubulaire en tôle d’acier complétés par de nombreux éléments en résine spéciale.

Crédit Photo : RM Auctions

 

Annoncée au Salon de Turin 1971, la version de série ne sera présentée que deux ans plus tard au Salon de Paris. Les lignes de la Ferrari 365 GT4 BB sont signées Leonardo Fioravanti pour Pininfarina. Grâce à une étude aérodynamique approfondie, l'alimentation en air et le refroidissement du moteur central ne nécessitent plus de prises d'air latérales jusque-là inévitables sur les prototypes de compétition. La GT se singularise par ses six feux arrière ronds et ses six sorties d’échappement.  C’est aussi la dernière Ferrari dont la carrosserie est assemblée tout à la main chez Sergio Scaglietti. 

 

Crédit Photos : Gustavo Campos

 

Le chiffre 365 désigne la cylindrée unitaire en cm3 et le chiffre 4, le nombre d'arbres à cames, BB signifiant Berlinette à moteur Boxer. L’architecture de sa mécanique, œuvre de Mauro Forghieri, est étroitement dérivée des moteurs de compétition. Ce moteur à plat 12 cylindres de 4.4 litres, issu en partie du groupe de la 312 B de Grand Prix, développe 380 ch à 7200 tr/min avec un couple de 42 mkg à 3 900 tr/min. Sa vitesse maximale est donnée à 280 km/h, le 0 à 100 km/h en 6.5s et la consommation à 25/26 litres/100 km. Ferrari innove également avec l'adoption d'un système de distribution par courroies, plus silencieux que les chaînes, et réduisant l'inertie des pièces en mouvement. 

 

Longueur : 4.35 – Largeur : 1.80 m – Hauteur : 1.12 m – Empattement : 2.50 m – Poids : 1 551 kg.

 

La BB est une rareté, jusqu’alors sous-estimée. Elle n’a été produite qu’à 387 exemplaires seulement, entre 1972 et 76. Sa cote actuelle se situe entre 100 et 150 000 euros. En 1976, la 365 GT 4/BB est remplacée par la 512 BB avec une augmentation de la cylindrée à 5 litres pour une puissance restant théoriquement identique, mais atteinte à 6 800 t/mn au lieu de 7 700. 

 

Crédit Photos : Auto Clasico
Crédit Photo : Phil Dag
Crédit Photo : autodrome-cannes.com