Futurliner

 

Publié par Philippe Baron le 12 mai 2015.

 

Fabriqués en 1940 pour le projet ' Parade of Progress', les Futurliner ont été imaginés par Charles Franklin Kettering, le vice-président de GM qui avait lancé ce programme d’expositions itinérantes en 1936 pour exposer au plus grand nombre de consommateurs les véhicules et les technologies développées par General Motors. La Parade a été présentée aux quatre coins des États-Unis, mais aussi dans quelques villes canadiennes et mexicaines jusqu’en 1941 avant l’entrée en guerre des Américains.

 

 

Après-guerre, General Motors domine le marché et la Parade reprend vie cette fois pour servir de complément aux célèbres expositions Motorama de General Motors dans lesquelles étaient présentés de nombreux concept cars. Ces salons d’automobile ambulants se tenaient dans des endroits prestigieux comme l’hôtel Waldorf Astoria de New York. Après avoir été remis à neuf, les Futurliner reprirent la route de 1953 à 1956, mais cette fois seulement aux États-Unis et au Canada.

 

 

Dessinés par le patron du design Harley Earl, les Futurliner sont à eux seuls une pièce maitresse de la Parade, et non pas de simples outils de transport. Pesant tout près de 13 tonnes, longs de 10 mètres, hauts de 3m50 et larges de 2m40, ils se singularisent par une cabine monoplace en hauteur, et des roues jumelées à l’avant comme à l’arrière. Un moteur 6-cylindres en ligne de 5,0 litres ne leur donne qu’une vitesse de pointe de 65 km/h. Le conducteur bénéficie d’une servodirection assistée, un système essentiel pour faire tourner les roues doubles avant.

 

 

Les Futurliner servaient à la fois de fourgon pour le transport du matériel et de scène pour les expositions. De chaque côté, ils avaient de grands panneaux doubles articulés, l’un s’ouvrant vers le haut et l’autre vers le bas. Une plate-forme servant de scène pouvait alors être déployée. Sur le toit, un imposant luminaire pouvait être soulevé. Tout le monde s’extasiait aussi en apercevant le poste de pilotage haut perché à l’avant sous sa vaste bulle de Plexiglas. En 1956, les 12 exemplaires sont réformés. Deux sont offerts à la police d’état du Michigan, d’autres revendus à divers collectionneurs.

 

 

Ci-dessous un film de 1940 en trois parties sur le lancement de la 'Parade du Progrès'.

 

 

Un  film de sur le re-lancement de la Parade du Progrès en 1953